Les Simpson - Le Film : Critique

Ilan Ferry | 23 juillet 2007

Phénomène culturel sans précédent dans l'histoire de la télé, Les Simpson envahissent enfin les salles obscures après dix huit ans de bons et loyaux services cathodiques. Pour fêter l'évènement, Matt Groening a convié le tout Springfield pour une aventure bigger than life à la hauteur du culte engendré depuis 1988 par la famille la plus jaune d'Amérique. De rumeurs en projets avortés (une adaptation live ayant même été envisagée), Les Simpson - le film a très vite gagné ses galons de véritable Arlésienne pour tous les fans désireux de voir la tribu d'Homer crever le grand écran. C'est enfin chose faite et il faut bien reconnaître que le résultat s'avère à la hauteur de nos attentes les plus fébriles.

Affiche française
0 réactions

Du célèbre générique judicieusement retouché pour s'adapter au grand écran (Springfield en Cinémascope, un rêve de gosse devenu réalité) aux incontournables jokes, le film tout entier sonne comme la juste transposition cinématographique de la série. C'est donc avec un plaisir non dissimulé que nous retrouvons l'esprit iconoclaste du show et sa propension à taper gentiment sur tout ce qui bouge. Si on est loin du nihilisme d'un South Park, les créateurs n'hésitent pas à gratter là où ça démange avec la subtile verve qui donnait aux premières saisons toute leur saveur, le tout nanti d'une bonhomie qui n'a d'égale que la profonde tendresse que nous a inspirée durant toutes ces années cette famille définitivement pas comme les autres.

 

Image 139563

 

Si les dernières saisons laissaient entrevoir une légère baisse de régime dans la tradition simpsoniesque, le film se fait un devoir de rectifier le tir par un traitement privilégiant largement le fun et ne se refusant pratiquement aucune barrière. De fait, bien que le thème de la famille soit toujours au centre de cette grande aventure, le souffle parodique et tendre qui faisait la renommée de la série se fond parfaitement dans un maelstrom de situations délirantes trop denses pour convenir au petit écran. Le film apparaît alors comme le juste mélange entre la subversion des premières saisons et l'humour chaplinesque des dernières. D'un point narratif, Les Simpson - le film se « contente » d'adopter in fine la trame d'un épisode classique avec une ampleur qui lui permet de jouer avec des codes purement cinématographiques (même si nous ne sommes pas à l'abri de quelques clins d'œil renvoyant directement à la petite lucarne).

De Krusty à Milhouse en passant par Moe ou encore les incontournables Itchy et Scratchy tous les personnages emblématiques des Simpson s'affolent avec frénésie sous le soleil de Springfield pour le plus grand bonheur des fans. Homer n'a jamais été aussi beauf, Marge râleuse et les enfants comme à l'accoutumée toujours aussi espiègles. D'où un agréable sentiment de familiarité rendant cette odyssée purement simpsonesque d'autant plus palpitante. Techniquement, le réalisateur David Silverman (l'un des piliers de la série puisqu'il officia dessus pendant dix ans et co-réalisa Monstres et Cie) privilégie l'animation traditionnelle (la 3D restant présente mais discrète) afin de conserver l'esthétique propre à la série, une manière comme une autre de nous rassurer sur l'orientation de cette transposition. En un mot comme en cent, Les Simpson - le film offre une heure et demie de pur bonheur parsemée de scènes anthologiques renvoyant à l'âge d'or du show (SpiderCochon risque fort de sonner comme un doux refrain à vos oreilles).

 

Affiche française

   

 

Résumé

Presque aussi Bigger, Longer et Uncut que South Park, le film, l'escale cinématographique des Simpson témoigne d'un véritable amour de ses auteurs pour leurs fans et le cinéma. En dépit d'une petite baisse de régime à mi chemin, il démontre avec brio que la plus célèbre famille télévisuelle n'a pas fini de faire parler d'elle.

commentaires lecteurs votre commentaire !

Aucun commentaire.

votre commentaire