Rambo II : La Mission - critique

Laurent Pécha | 12 mars 2005
Photo Sylvester Stallone
0 réactions

La « mythologie » Rambo est née surtout avec son deuxième opus intitulé sobrement La Mission qui a, au fil des années, pris de la bouteille. Magnifiquement photographié par Jack Cardiff (le chef op de Michael Powell), Rambo II nous rappelle à quel point George Pan Cosmatos est un metteur en scène parfaitement à l'aise lorsqu'il s'agit de filmer l'action (le Cosmatos de Bon baisers d'Athènes, pas celui de Leviathan)

 

 

Film énorme à bien des égards (des punchlines instantanément jouissives, comme on n'en fait plus depuis des lustres), Rambo II est un formidable véhicule à faire de Stallone une icône cinématographique tenace. Et c'est aussi et surtout un authentique film bourrin qui sacrifie tout, mais alors tout, à l'efficacité du « spectacle » guerrier. Avec le temps, il a dépassé le stade du film événementiel pour être cette oeœuvre quasi surréaliste qui transforme et utilise les plus basses pulsions de l'homme pour en faire un divertissement cinématographiquement jubilatoire.

 

Résumé

commentaires lecteurs votre commentaire !

Aucun commentaire.

votre commentaire