Tire encore si tu peux : Le western spaghetti culte sort enfin en Blu-Ray

Mise à jour : 25/07/2017 08:28 - Créé : 30 novembre 2016 - Chris Huby

Si pour la plupart des gens, Django c'est Jamie Foxx dans le Django Unchained de Tarantino, il ne faut pas s'y tromper. Un cowboy solitaire du même nom existait déjà longtemps avant lui et l'a inspiré. Raison de plus pour en parler lorsqu'une de ses aventures sort en Blu-Ray chez nous.

Photo Affiche
7 réactions

Alors que tout le monde prédit la fin de l'exploitation vidéo depuis longtemps, certains éditeurs continuent vaille que vaille de sortir des titres rares et recherchés dans de bonnes éditions. La preuve avec ce Tire encore si tu peux qu'on se désespérait de posséder un jour. Le film, rarement projeté, profite depuis sa sortie en 1967 d’une aura que ses fans n’ont cessé d’alimenter. La version française d’alors était totalement censurée, mais avec les années, la version originale a été redécouverte, projetant sur l’écran une violence inouïe et rarement vue encore jusque-là.

Inspiré par les chef-d ’œuvres de Sergio Leone, le film fait partie de la lignée des westerns spaghettis un peu déviants, à base d’ultra gore et de message politique à peine caché. Le réalisateur, Giulio Questi ne fait pas dans la dentelle. Il délivre un message nihiliste et ouvertement dénonciateur propre au cinéma italien de ces années-là. Film de vengeance, mais aussi Western réjouissant par de nombreuses séquences, il comblera les amateurs d’un genre que l’on ne voit plus guère sur les écrans d’aujourd’hui.

 

Photo Tire encore si tu peux

 

UNE EDITION QUI FAIT PARLER LA POUDRE

L’image est la plus belle qui soit sur le marché du DVD/BluRay. C’est un vrai plaisir de redécouvrir le film en Haute Définition. Nous sommes loin devant l’édition ancienne de Seven7. L’éditeur nous gatte bien qu’il ne s’agisse pas pour autant d’une copie restaurée récemment. Mais en attendant mieux, l’image 2.35 est d’une belle tenue surtout compte tenu de l’âge du film et de la rareté des copies. Le son n’est pas en reste. La VF et la version originale sont stables et claires, en mono respectant le format original, on n’en demande pas plus.

Question bonus, le film est présenté ici dans sa version italienne non censurée, le Blu Ray proposant également la version française de l’époque. Les suppléments, classiques, comportent surtout une longue interview du réalisateur réalisée en 2009. Celui-ci revient sur sa carrière ainsi que sur la réalisation du film. 

 

Photo Tire encore si tu peux

Résumé

L’éditeur français Rimini continue à sortir des titres inédits et très recherchés. Tire encore si tu peux reste l’un des bijoux oubliés du cinéma italien d’antan, implacable, et que l’on se doit de redécouvrir.  

commentaires

Dirty Harry 30/11/2016 à 16:16

Mince enfin mon western spaghetti préféré (après ceux de Leone bien sur qui les enterre tous) avec Keoma va titiller mon porte monnaie là où il est le plus faible !

votre commentaire