Test : Prisoners

Tonton BDM | 12 février 2014
Tonton BDM | 12 février 2014

Prisoners est un polar ambitieux, à la lenteur et à la froideur calculées, que ses passages complaisants contribuent finement à rendre immersif pour le spectateur. Par bien des aspects, il rappelle Zodiac, le sublime thriller de David Fincher. Malheureusement, Denis Villeneuve n'est pas Fincher et si l'intrigue, puissante, les acteurs, tous parfaits, et la tension qui se dégagent du film pourraient en faire un chef d'œuvre sur le papier, à l'écran, ce n'est finalement pas tout à fait le cas. La faute peut-être à une réalisation un poil trop timorée encore pour convaincre à 100% et emmener le spectateur au delà du simple fait divers.



Accédez à la galerie en cliquant sur la capture ci-dessous :


La sublime photo du film est bien rendue par un transfert aux petits oignons mitonné par M6 Vidéo : les séquences de jour affichent un piqué redoutable, des couleurs naturelles et un niveau de détail assez époustouflant. Les passages nocturnes s'avèrent également convaincants en diable : pas de granulation excessive, la précision est toujours de mise. Seules quelques séquences éparses affichent de très légères baisses de définition. Niveau son, VF et VO sont proposées dans des mixages DTS-HD Master Audio 5.1 d'une étonnante sobriété. L'immersion est bonne pour le spectateur, mais la spatialisation joue la carte de l'ambiance, discrète, mais finalement assez efficace.


Dans la section suppléments, on retrouvera trois featurettes relativement redondantes, aux appellations un peu inexactes. Le making of annoncé s'avère en effet et en réalité un montage d'interviews dans le style « tout le monde il est beau »... De toute façon le film se suffit clairement à lui-même.

 

Apport HD : Impressionnant. On regrettera juste l'absence de bonus plus intéressants !

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire