Test : Hell

Tonton BDM | 11 juin 2012
Tonton BDM | 11 juin 2012

S'il n'est pas à proprement parler un « mauvais » film fantastique, Hell souffre de son classicisme, de son manque de folie et/ou d'innovation ; même s'il est indéniablement soigné dans sa photo et sa mise en scène, le film ne quitte jamais les chemins par trop balisés du genre, et ne parvient jamais à surprendre le spectateur, qui finit par s'ennuyer poliment. Côté Blu-ray, la sublime photo est bien rendue par un transfert aux petits oignons mitonné par M6 Vidéo : les séquences de jours affichent un soleil aveuglant, et un niveau de détail assez époustouflant. Les passages nocturnes affichent quant à eu d'avantage de grain, sans que cela soit particulièrement gênant cela dit. Plus gênant par contre est l'encodage du film en 1080i, raccourcissant le film de trois minutes et provoquant ça et là de légères saccades. Cela commence à devenir une fâcheuse habitude chez l'éditeur... Niveau son, VF et VO sont proposées dans des mixages DTS-HD Master Audio 5.1 d'une étonnante sobriété. L'immersion est bonne pour le spectateur, mais la spatialisation joue la carte de l'ambiance, discrète, mais finalement assez efficace.




Accédez à la galerie en cliquant sur la capture ci-dessous :




Dans la section suppléments, le Blu-ray nous propose trois modules très courts : un making of plus superficiel tu meurs (que dire de toutes façons en trois minutes ?), un module d'interviews qui parvient à réaliser l'exploit d'être redondant avec le making of (costauds les mecs quand même !), et enfin, une featurette sur l'avant-première du film.



Apport HD : Nickel, mais on est en droit de pester devant ce nouvel encodage en 1080i.

 

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire