Test : Armadillo

Clément Benard | 2 avril 2011
Clément Benard | 2 avril 2011

Fiction ou documentaire ? La frontière est mince dans Armadillo. Construction dramatique savamment orchestrée, photographie soignée, bande son très travaillée : Janus Metz n'est pas du genre à privilégier le fond sur la forme. La tension dramatique, rendue palpable par tout un tas de procédés de mise en scène, peut être jugée artificielle mais il est malgré tout indéniable que l'on a ici à faire à une vraie œuvre de Cinéma.

Proposé dans un master impeccable, l'édition Blu-ray d'Armadillo restitue parfaitement l'esthétique ultra travaillée du film. Autant dire qu'on est bien loin des documentaires de Raymond Depardon. Le long-métrage semble ainsi avoir bénéficié d'un gros travail d'étalonnage, les ambiances colorimétriques oscillant toujours entre le marron (la terre afghane) et le vert (les militaires). Cette délimitation de la palette chromatique rend l'expérience cinématographique d'autant  plus oppressante. La définition est plutôt solide mais l'apport de la HD dépend de vraiment des séquences, de nombreuses scènes étant tournées la nuit avec très peu de lumières. En ce qui concerne l'encodage, le constat est beaucoup plus mitigé. Des artefacts de compression viennent en effet régulièrement pointer le bout de leur nez. Dommage.

 

Les pistes DTS-HD Master Audio 5.1 (Danois et Français) proposent une belle répartition de l'ambiance sonore. L'excellente mise en valeur de la musique par les surround a également un rôle important dans la mise en place de la tension dramatique. Inutile de préciser que c'est la version originale qu'il faut préférer à la version française, dont les doublages sont proposés par-dessus les voix danoises.

 

En ce qui concerne les suppléments, on a droit à 60 minutes de scènes inédites qui permettent d'en savoir un peu plus sur la petite troupe sans que cela n'ajoute vraiment grand-chose au long-métrage. Sinon, à part la traditionnelle bande-annonce, il faudra se contenter d'une petite interview du cinéaste réalisée par nos confrères d'Allociné où celui-ci explique les répercutions qu'ont eu le film au Danemark.

 

Apport HD : La guerre, c'est pas bien ! Mais en HD, c'est quand même mieux...

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire