Test : Unstoppable

Julio Lopez | 17 mars 2011
Julio Lopez | 17 mars 2011

Quand Tony Scott affirme que le scénario d'Unstoppable est le plus incroyable qu'il aie jamais lu de sa carrière, on ne peut s'empêcher de lever les yeux au ciel en soupirant. Et puis au fond, pourquoi pas... C'est vrai que Top gun est con comme la lune mais bon, revenons à notre Blu-ray. Vous l'avez déjà compris, les bonus puent le discours promo bête et gentil mais ce serait malhonnête de ne pas aller plus loin et d'ignorer toutes les bravoures du tournage qui fut un véritable casse-tête car il a eu le grand mérite d'utiliser très peu d'images de synthèse. On laissera de côté Sur les rails avec le réalisateur et les acteurs (13min), une table ronde avec Tony, Denzel, Chris et Rosario en train de se lécher le cul (si c'était au propre, je dis pas mais non, c'est au figuré) pour aller directement au spectaculaire car il y a de quoi être servi.

 

3 featurettes forment un making of très plaisant à regarder. Réaliser Unstoppable (30min) débute en se concentrant sur le développement du scénario pour ensuite aborder le tournage en faisant intervenir plusieurs membres de l'équipe, de la superviseuse des repérages aux producteurs en passant par le concepteur des décors, le chef-op, le pilote de voiture-caméra, le directeur de la photo aérienne, le technicien opérateur à distance, et bien sûr Tony Scott et ses comédiens. Avec un budget de 100 millions de dollars, autant vous dire que ce ne sont pas des guignols en roue libre, et les compétences de chacun forcent le respect. Les cascades (14min) et Anatomie d'une scène - le déraillement (10min) apportent aussi leur lot d'images-choc et l'ensemble s'avère aussi divertissant que le film (avec les états d'âmes des personnages en moins, ouf) et nous plonge dans un jeu de trains grandeur nature. Le commentaire de Tony fait penser à un chiot surdoué dans un jeu de quilles, parfois un peu agaçant dans l'autocongratulation (« Je suis fier de ma façon de tourner ») mais heureusement généreux dans les explications de ses choix artistiques ou techniques. Le bonhomme sait manier l'exercice avec professionnalisme et les fans seront béats.

 

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire