Test : La Nuit des morts vivants - Édition spéciale 40ème anniversaire

Tonton BDM | 20 octobre 2010
Tonton BDM | 20 octobre 2010

Passé dans le domaine public depuis quelques années, La nuit des morts vivants est un des films qui comptent, à ce jour, le plus grand nombre d'éditions DVD (une dizaine rien qu'en France !). Bien sûr, la qualité du master n'est pas souvent au rendez-vous, chaque édition se différenciant surtout de la précédente par l'ajout de bonus inédits. Pour couper l'herbe sous le pied de ses concurrents avant que les galettes HD de ce chef d'œuvre fondateur ne commencent elles aussi à pulluler (déjà deux éditeurs français proposent ce film en Blu-ray en octobre), Opening a décidé de prendre le taureau par les cornes, en allant carrément chercher un master supervisé par George A. Romero en personne. Autant dire qu'ils ont frappé un grand coup.

 

Format 1.33 respecté, encodage AVC 1080p validé par Romero, tiré d'une nouvelle copie entièrement restaurée. VO et VF en Dolby Digital 2.0, voici ce que l'éditeur propose, sur le papier. Et ça donne quoi à l'écran, c't'histoire ?

 

Niveau image, l'enthousiasme est de mise, jusqu'à une certaine limite : on a en effet droit à un noir et blanc bien contrasté, aux noirs tranchants ; la profondeur de champ est satisfaisante, tout comme le piqué. Pas mal de grain naturellement, mais on n'a jamais de doutes quant à son origine (le film ayant été tournée en 16mm, le master est forcément granuleux).

 

Là où le bat blesse, c'est que cette édition reprend le master de l'édition Optimum (UK), et que cette dernière, si elle présentait le film avec un rendu également excellent, se révèlait un peu étrange au niveau du format. Certains plans semblent clairement avoir été « croppés », c'est à dire recadrés d'une façon incompréhensible, par rapport au master proposé par Network, et également édité en Angleterre (mais qui, de son côté, proposait un master dégueu, à l'image trop lisse et aux blancs un peu trop cramés).

 

 

Cadrage Network

 

Cadrage Optimum / Opening

 

 

Cadrage Network

 

Cadrage Optimum / Opening

 

 

Cadrage Network

 

Cadrage Optimum / Opening

 

Les photos ci-dessus vous donnent une idée claire et précise de l'étendue des dégats concernant ce recadrage. Cela dit, ce n'est pas présent sur tous les plans du film, et on tient bel et bien avec cette édition 40ème anniversaire le meilleur master du film possible, toutes éditions confondues. Reste à voir si l'on préfère une image de qualité médiocre respectant à priori d'avantage les cadrages originaux ou un transfert HD beaucoup plus impressionnant, sur lequel manquent malheureusement certaines informations à l'image.

 

Passons vite en revue le son, peu spectaculaire en soi : la VO est cristalline, tandis que la VF contient malheureusement pas mal de souffle.

 

Si au niveau image principalement, cette édition enterre toutes les éditions DVD précédentes du film de George A. Romero, niveau bonus, c'est une autre histoire. En effet, avant d'évoquer les bonus présents sur la galette, parlons un peu de tous ceux de l'édition Millennium de chez Elite Entertainment, qui n'y sont pas. Dommage, la richesse de cette galette en faisait une référence en la matière (commentaires audio, archives en tous genres...).

 

Le gros morceau des bonus de cette édition, c'est One for the fire, un doc d'1h40 consacré aux 40 ans du film : plein d'anecdotes - dont certaines très drôles - mais un ensemble sans doute un peu trop longuet et redondant. A noter également que le doc se termine sur une interview radio de 15 minutes environ.

 

L'autre documentaire, Réflexions sur La Nuit des morts vivants, était déjà proposé dans le coffret La trilogie des morts vivants, sorti en 2006, également chez Opening (bonus identiques sur le Blu-ray et le DVD, tous en SD).

 

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire