Test : Esther

Flavien Bellevue | 25 mai 2010
Flavien Bellevue | 25 mai 2010

En général, les films d'horreur ou d'angoisse sont sombres et froids en termes de contrastes et il est souvent délicat de retranscrire le tout sur nos chères petites galettes HD. Alors en insérant le disque d'Esther, on n'attendait pas grand-chose. Dès les premières minutes, les rétines s'écarquillent tant la luminosité, les couleurs et le piqué sont resplendissants. C'est un véritable bonheur de transfert où un grain argentique subsiste en filigrane ainsi que des tons chauds et froids éblouissants de fidélité et d'intensité. Seuls quelques petits artéfacts de compression ça et là font manquer la note maximale à cette fabuleuse image. Pour ce qui est du son, la VO profite d'un traitement HD via une piste Dolby True HD 5.1. Amplitude, précisions des voix, silences d'or et irruptions machiavéliques d'éléments hors champ, cette piste jouera avec vos nerfs pour votre plus grand plaisir. Tout aussi inquiétante mais moins dynamique, la VF DD 5.1 (à 640 kbps) reste satisfaisante malgré la perte évidente d'ouverture par rapport à la VO. 

 

Les suppléments de cette édition reprennent les scènes coupées et la fin alternative déjà disponible en DVD et y ajoutent un documentaire intitulé Petits diables et mauvaises graines. La première partie se focalise sur le film à travers les motivations des producteurs et du réalisateur ainsi que l'approche des acteurs pour leur rôle. Un point de vue sur notre perception des enfants est également apporté par des psychothérapeutes, ce qui rend le discours attrayant. La seconde partie, elle, s'articule sur les films d'enfants maléfiques dans l'histoire du cinéma. De La mauvaise graine à La malédiction en passant par Rosemary's baby et L'exorciste, l'équipe du film et des rédacteurs de sites d'horreur américains évoquent ces « chocs » du cinéma. Habile mais incomplet quant au tournage, ce module saura toutefois éveiller votre intérêt.

 

Apport HD : Oubliez le DVD car c'est ici que vous profiterez au mieux d'Esther avec une image et un son presque impeccables. Le module sur le tournage mélangé à l'histoire des films d'enfants machiavéliques est un bon petit plus. Essayez Esther en Blu-ray, c'est l'adopter !

 

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire