Test : Max Payne

Ilan Ferry | 21 juillet 2009
Ilan Ferry | 21 juillet 2009

Tous les bonus sont proposés en VOST et en SD

 Le Blu-Ray reprend l'intégralité des bonus du DVD (chroniqué ici) en y ajoutant un commentaire audio du réalisateur John Moore en compagnie de son directeur artistique Daniel Dorrance et de son superviseur des effets spéciaux Everett Burrel (VOST). Plutôt axé sur la technique, ce supplément est à réserver aux fans mais aussi aux détracteurs curieux d'en savoir un peu plus sur les volontés artistiques du réalisateur. Enfin, on finit avec une option Pip (Picture in Picture) exclusive au Blu-Ray et nous permettant d'accéder à de nombreuses images de tournages et autres concept art.

 


 

 Apport HD: Un plus indéniable par rapport au SD tant du point du vue technique qu'interactif.

Max Payne au cinéma qu'est que c'est chiant mais en HD qu'est ce que c'est beau ! Pour son passage en Haute Définition, le film de John Moore bénéficie d'une image de toute beauté gommant comme il se doit les défauts de son homologue SD. Ainsi au rang des améliorations on dénotera tout d'abord un piqué beaucoup plus précis. Les visages paraissent ici mieux sculptés, les arrière-plans plus profonds et surtout le niveau de détails largement revu à la hausse. D'où l'impression d'être devant une image à l'aspect beaucoup plus tranchant et en totale adéquation avec les volontés artistiques du film. Un transfert AVC en tous points admirable et qui fait surtout merveille lors des passages plus fantasmagoriques où les diverses hallucinations des personnages sont prétextes à un véritable festival chromatique dans lequel teintes chaudes et froides se fondent allégrement dans un maelstrom des plus harmonieux et ici parfaitement retranscrits.

 

DVD Zone 2
 
Blu-Ray Zone B
 
DVD Zone 2
 
Blu-Ray Zone B
 
DVD Zone 2

Blu-Ray Zone B

 

 Max Payne nimbant dans une ambiance noir et froide on sera heureux de voir que ceux-ci font preuve d'une belle densité. Mention spéciale aux couleurs qui ne laissent entrevoir pratiquement aucun défaut de compression, du moins en apparence. Paradoxalement, ce sont les séquences en basse luminosité qui s'en tirent le mieux, celles beaucoup plus lumineuses (les flash-back) laissent passer une compression visible et un bruit parfois opportun. Une broutille cependant au regard de l'excellente tenue générale de l'ensemble.

 

 

DVD Zone 2

 


Blu-Ray Zone B

 

DVD Zone 2
 
Blu-Ray Zone B

 

DVD Zone 2

Blu-Ray Zone B

 

Bonne nouvelle : question son en HD, Max Payne c'est encore mieux ! Si le film reste le même (c'est-à-dire assez chiant malgré d'indéniables qualités graphiques) la piste anglaise DTS-HD Master Audio risque bien de vous sortir de votre torpeur lors des trop rares gunfights. Généreuse, elle assure un bel enveloppement global et fait un très bon usage des satellites, une belle ouverture frontale et surtout du caisson de basses largement mis à contribution. Précise, elle parvient à faire passer un flux d'informations sonores non négligeables et ne fait pas dans la dentelle quand il s'agit de faire parler la poudre. On regrettera toutefois qu'elle pousse un peu trop sur les graves par moment sans toutefois que cela soit gênant. Un mix musclé qu'on aurait toutefois souhaité un poil plus ample.

 




 Encodé en mi-débit, le mix français DTS demeure quant à lui très musclé aussi bien qu'un poil moins dynamique et précis. Toutefois les allergiques à la VO devraient largement y trouver leur compte. De fait, en dépit d'un doublage assez terne, ce mixage se révèle lui aussi diablement efficace quand Max Payne joue gentiment du gun enrayé et ce grâce à un bel usage des effets surround.

 

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire