Test : Batman le film

Jean-Noël Nicolau | 3 avril 2009
Jean-Noël Nicolau | 3 avril 2009

Cette édition de Batman The Movie est un ravissement éditorial d'une générosité à l'image du film. Une fois n'est pas coutume, c'est un commentaire audio qui vole la vedette aux autres suppléments. Adam West (Batman) et Burt Ward (Robin) délivrent une performance à la hauteur de leurs prestations dans le film. Leurs réflexions sont drôles, pertinentes, riches, et parfois aussi surréalistes que les images. Incontournable. Le second commentaire par le scénariste Lorenzo Semple Jr. est plus sérieux mais pas moins intéressant. Tout du moins pour les fans de la série télévisée, dont il est l'un des créateurs.

Batman, l'héritage (28min) évoque la série, son époque, sa création et le culte qui l'entoure. Parfait pour mieux comprendre l'hystérie que provoque encore cette relecture ultra kitsch du Dark Knight. Les Vengeurs masqués (12min) s'attarde sur les costumes de Batman et Robin, mais aussi sur les personnages principaux de la série. L'Homme le plus recherché de Gotham (16min) se concentre sur les vilains de la série et s'avère un vrai bonheur. Tous les interprètes des méchants de ce Batman 60's sont passés à la postérité. On aurait presque réclamé un module plus long.

Le Reportage datant de 2001 (17min) est une gentille featurette qui retrouve les acteurs principaux pour de petites interviews. La Batmobile par son concepteur (5min) permet d'entrer dans les détails du véhicule bourré de gadgets. Les bonus interactifs dédiés à la Batmobile et aux lieux du tournage permettent de cliquer pour obtenir des informations supplémentaires. Enfin une énorme galerie de photos de 365 pages permet de frôler l'overdose de kitsch.

 

Apport HD : Pour un film ayant plus de 40 ans, Batman The Movie est visuellement magnifique en Blu-ray. On ne peut souhaiter mieux et c'est une amélioration indéniable par rapport au DVD. Niveau son, malgré l'absence du mono d'origine, on ne peut pas se plaindre. Par moment on se croirait presque dans The Dark Knight (presque...). Enfin, l'interactivité est débordante, tout aussi drôle que passionnante.

Méconnu en France, mais diablement culte aux USA, Batman The Movie a donc bénéficié d'un traitement technique et éditorial dantesque de la part de la Fox. Le transfert HD 1080p au format respecté 1.85 est tout simplement sublime. Le grain original du film, qui en marque l'époque, est présent, d'autant plus sur les divers stock-shots utilisés au fil du métrage. Et, à la limite, on notera que les environnements apparaissent parfois un peu flous, sans jamais que cela ne soit gênant.

Pour le reste c'est du délire. Les noirs sont profonds, les détails innombrables, la copie sans presque aucun défaut... Le plus frappant demeure, logiquement, la débauche de couleurs. Les costumes et maquillages éclatent à chaque plan. Le côté « camp » de cette version de Batman n'en est que plus étourdissant. Les amateurs de The Dark Knight doivent être prévenus, ce n'est pas du tout le même univers visuel. La précision de la HD révèle bien sûr tous les défauts des effets spéciaux et des accessoires, mais peu importe, cela fait définitivement partie du charme de ce film bricolé et adorable.

 

La version anglaise en DTS-HD Master Audio 5.1 s'avère remarquable, mais on regrette que le mixage mono d'origine, présent sur le Blu-ray américain, n'ait pas franchi l'Atlantique. On remarquera des petits sauts de volume dans les dialogues, qui ont ainsi tendance à se faire dévorer par la musique. Celle-ci résonne dans toutes les enceintes avec une excellente présence. Même si l'usage des satellites est rare, il est toujours bienvenu. On est souvent surpris par la puissance de ce mixage, qui n'hésite pas à exagérer les explosions et certaines basses. En comparaison la VF DTS semble plus équilibrée mais aussi bien moins expansive.

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire