Test : Coffret Jean-Claude Brisseau 4 films - Céline

Nicolas Thys | 12 mai 2008
Nicolas Thys | 12 mai 2008
Les suppléments ne sont pas nombreux mais toujours très bons. Chaque film est précédé d'une introduction écrite et récitée par un cinéaste français. Toujours très claires, à la fois critiques et analytiques, elles apportent un éclairage bref mais important et agréablement mené sur les œuvres du coffret. Dommage qu'elles ne durent que quelques minutes et ne soient pas approfondies par des analyses plus longues.

Ensuite un long documentaire très intéressant sur le cinéaste ponctué par de nombreux entretiens avec Brisseau et ses acolytes : son chef opérateur, deux actrices (dont sa monteuse attitrée) et quelques techniciens. Fourmillant d'anecdotes, chaque intervenant revient de manière très détaillée et pertinente sur les films présentés et leur genèse.

Les masters des quatre films du coffret sont très propres et de bonne qualité. On pourra s'étonner de l'image a première vue assez mauvaise de La Vie comme ça mais d'une part le réalisateur, à raison, pensait qu'une image léchée aurait affaiblie le propos et ensuite le film a été réalisé pour la télévision à la fin des années 1970, l'image ne pouvait donc être meilleure. Sinon à part le générique de Céline, d'assez mauvaise qualité et légèrement tremblotant les trois films sont servis dans des copies magnifiques, le rendu des éclairages est renversant et la définition générale très bonne. Le format image de Les Savates du bon Dieu, présenté en 1.33, est conforme aux souhaits du cinéaste pour cette édition DVD.

 


                                                                            Céline

 

Les films sont à chaque fois présentés en DD stéréo 2.0. Le son est lui aussi de bonne qualité. La restauration effectuée par l'éditeur s'est révélée bénéfique. Une fois encore le premier film n'est pas parfait : les voix sont assez ternes et parfois difficilement audibles mais aucun reproche ne peut être fait  l'éditeur. Là une fois la qualité générale vient des conditions de tournage et de production. Les trois autres films ont par contre un son très propre, clair et limpide qui leur confère une tenue remarquable.

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire