Test : Dr House - Saison 3

Julien Foussereau | 28 avril 2008
Julien Foussereau | 28 avril 2008

Les coffrets DVD de Dr House se suivent et s'étoffent au fil des saisons. Ce n'est toujours pas la panacée mais on peut enfin parler d'une interactivité potable.

 

-En studio avec Hugh Laurie et les autres membres du groupe Band from TV. Ce petit module sympathique raconte comment Hugh Laurie et Greg Grunberg (le flic télépathe de Heroes) ont exceptionnellement formé un groupe pour les œuvres charitatives. Laurie au piano, Grunberg à la batterie et la tête à claque du Bachelor US au chant reprennent des standards comme Minnie the Mooch pour la bonne cause.

 

-A la découverte des accessoires du tournage. L'accessoiriste en chef a 210 secondes pour nous montrer son matos médical fort coûteux ainsi que les trucages employés lors des scènes de chirurgie lourde. Fort instructif quoiqu'un peu court.

 

-Visite guidée des bureaux de la production. Katie Jacobs a elle aussi 210 secondes pour nous faire visiter au pas de charge les bureaux dans lesquels la matière grise des scénaristes surchauffe tout en prenant garde à ce que la caméra ne zoome sur les tableaux révélant le finale. Anecdotique et un peu longuet.

 

- Cameron et Cuddy comme vous ne les avez jamais vues. Ni plus ni moins qu'une prise non retenue de l'épisode La Vérité est ailleurs. Cameron et Cuddy entreprennent de battre le record de fuck proférés détenu par Jeffrey Lebowski. Entendre autant de grossièretés sortir d'aussi belles bouches a quelque chose de charmant. But the Dude still abides !

 

-Bandes-annonces. Universal vante les mérites de ses autres séries.

 

-Commentaires audio sur l'épisode Demi prodige par les créateurs David Shore et Katie Jacobs. Les deux commandants de bord de la série ont fait un effort depuis la saison précédente en fournissant un nombre important d'informations quant aux enjeux de cette saison. Grosse amélioration dans ce domaine.

 

-L'anatomie de l'épisode Le Petit con. Comment confectionner un épisode de House en 22 minutes. Soit LE making of de ce coffret construit sur un des meilleurs épisodes de cette saison 3. C'est carré, c'est solide, c'est rempli d'interviews et d'images de tournage. Attention toutefois à le regarder après avoir visionné l'intégralité du coffret car des spoilers sont présents.

 

-Le bêtisier. Un classique. Sauf que celui-ci est vraiment drôle et reflète bien l'ambiance régnant sur le plateau. Hugh Laurie confirme qu'il est loin d'être le dernier dans le registre de la déconne.

Ne surtout rien changer. Dès la première saison, Dr House s'est imposé comme une des meilleures séries transférées sur DVD et cette dernière fournée ne jure pas avec le reste. Saturation des couleurs, tenue des contrastes ou encore niveau de détail franchement hallucinant pour du SD, on ne peut qu'applaudir devant une telle réussite technique.

 

 Cliquez sur les images pour les voir en HD

 

 Cliquez sur les images pour les voir en HD

 

  Cliquez sur les images pour les voir en HD

 

Mis à part cette désagréable habitude de ne pas entendre Teardrop de Massive Attack au générique, les pistes VO et VF DD 5.1 sont cristallines. Comme à l'accoutumée, la façade avant se taille la part du lion, les canaux surround s'activant pour amplifier non sans efficacité musique et effets atmosphériques. Bien que le doublage soit de premier choix, privilégiez la VO pour des raisons d'homogénéité et d'amplitude.

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire