Les détails de I, Robot

Thomas Douineau | 3 novembre 2004
Thomas Douineau | 3 novembre 2004

À l'époque, nous étions plutôt réticents à l'idée qu'Alex Proyas, réalisateur talentueux de Dark city, signe un film de commande à très gros budget avec Will Smith comme tête d'affiche. La surprise n'en fut que plus grande. Car en adaptant la nouvelle de Isaac Asinov, le réalisateur signe non seulement un divertissement efficace et impressionnant, mais montre aussi qu'il n'a pas complétement vendu son âme au diable, gardant une grande partie de son identité visuelle (aidé en cela par Patrick Tatopoulos, décorateur). Car I, Robot, sous couvert de blockbuster pour mangeurs de pop-corn, est en fait une vraie fable dévoilant une intelligence de mise en scène et un don de conteur (presque) intacts chez Proyas, réalisateur que l'on suit de près depuis ses débuts.

Vous pourrez vous aussi bientôt partager cet avis, ou au contraire le rejeter comme une partie de la rédaction, puisque FPE s'apprête à sortir le DVD le 28 janvier 2005 dans deux éditions : l'une simple et l'autre Collector (double DVD), extrêment riche, dont voici les détails :

I, Robot – Édition Collector deux DVD
Disque 1 :
Film en 2.35 (16/9 compatible 4/3)
Anglais DD 5.1
Français DD et DTS 5.1
Sous-titres anglais, français et espagnols
Commentaire audio d'Alex Proyas et de Akiva Goldsman (scénariste)
Commentaire audio de Patrick Tatapoulos et de nombreux responsables des effets spéciaux
Commentaire audio du compositeur Marco Beltrami
Making of (12min 36s)
Scènes ratées
Galerie de photos
Bandes-annonces

Disque 2 :
Journal de production (96min 18s)
Documentaire sur la postproduction, La Création des effets spéciaux (34min 24s)
Documentaire, Le Comportement des robots( 35min 07s)
Documentaire, Science-fiction et robots (30min 30s)
Scènes alternatives et scènes coupées (6min 38s)
Effets spéciaux alternatifs (14min 15s)
Nombreux bonus cachés



Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire