Nico
09/08/2018 à 20:33

Concernant Malavita, c'est surtout un énorme glaviot à la tête du roman de Tonino Benacquista. C'est vrai que passé Léon, Luc Besson a perdu tout ce qui faisait son charme de cinéaste avec ses défauts et ses qualités. Il avait réussi à créer un véritable univers propre à lui, une empreinte reconnaissable, qu'il a totalement annihilé par la suite, devenu adepte de l'autodestruction par l'argent . Et désolé il n'y a rien de misogyne, raciste, scabreux ou glauque dans Léon:c'est très snob de dire ça. C'est un excellent film . Jean Reno et Natalie Portman sont vraiment touchant dans leur relation et dans la manière dont ça nous est raconté.

Cervo
28/07/2017 à 18:35

@La Classe Américaine

Alors mec, toi t'es un bon.

Déjà Le Dernier Combat (l'excuse "il a du talent à la base" des fans) n'a pas grand chose à faire là puisque ce n'est pas un film de Besson. C'est un film de Besson et Pierre Jolivet. Donc mettre dans les meilleurs films d'un mec un truc qu'il n'a réalisé qu'à moitié, pour des journalistes ciné, ce serait un peu craignos non ?

Après je sais pas t'as l'air bon bon bon pour juger les gens.

Mais attends... Les mecs dans leur article ils proposent les coups de coeur de chaque rédacteur c'est ça ? Ah donc, les gars devraient mentir sur leur ressenti pour choisir un film parce qu'il faut ? Ah ouais, t'es un bon toi, l'éthique journalistique, c'est ton truc mon pioupiou.

mikegyver
27/07/2017 à 11:14

@sylvinception:

bonjour,

je te rassure, je n'avais pas vu la reference a Terence Malik, et je confirme la daube / etron intersideral Lucy, le coup de la clef usb m'a achevé.....

....donc aucun rapport dans ce que tu dis......voila voila

FredFred
26/07/2017 à 19:53

Tiens, j'ai une proposition d'article pour l'Ecran Large : Luc Besson est-il le Michael Bay français ? (ou l'inverse) :)

sylvinception
26/07/2017 à 14:23

"qui va jusqu’à citer Terrence Malick"
MRD en fait la seule et unique raison pour laquelle vous détestez "Lucy", ça ne s'invente pas!!

sylvinception
26/07/2017 à 14:14

"délires (misogynes, racistes, scabreux ou glauques, comme dans Léon)"

Mr Riaux vous êtes décidément un abruti de première.

La Classe Américaine
26/07/2017 à 10:25

Pas un seul de la rédaction d'EL n'a cité "Le Dernier Combat" qui est un peu le THX 1138 de Besson et qui est son tout premier, et très certainement, meilleur film. Franchement, pour des soit-disants journalistes de cinéma, c'est la base.

Dans les pires : Jeanne D'Arc est pas mal non plus, en tout cas on peut le mettre sur le podium avec Lucy (n°1) et Angel-A (n°2).

Reallu
25/07/2017 à 22:59

Dommage que le film n"ai pas fonctionner au us , mais d"un coté c"est normal aussi , le film coute tres chere est il est méconnu du grand public , ce n"est pas une saga connu comme les marvel ou les dc . 200 millions de dollars cest beaucoup trop pour etre sauver , meme la saga pirate des caraibe et transformers on raté leur sortie cet été en fesant moité score au box office par rapport au films précédent. Des films qui coutes tres chere et difficile a rentabilisé . La je vien de voir a l"instant baby driver franchement tres bon film et budget normal de 30 millions , c"est pas un blockbuster avec des effet speciaux biensure mais cest un bon film. Je pense qu"a l"avenir il va y avoir que des reboot juste parce que les studios ne voudrons plus prendre de risque de flop . Les films deviennent de plus en plus des films pour pop corn avec des effet speciaux qui pete de partout sans scénario et cest dommage

Simon Riaux - Rédaction
25/07/2017 à 16:27

Nous n'avons pas été conviés à découvrir Valérian, il n'a donc pas été pris en compte, mais notre critique sera publiée d'ici demain matin.

Dirty Harry
25/07/2017 à 15:42

Tendresse pour "le grand bleu" dont on oublie qu'il appartient au genre du film de sport (l'apnée en l'occurrence) et dont l'ambiance reste unique, on a envie de plonger dans l'eau et on sent la passion du réal. "Léon", reste plaisant malgré les emprunts à "Gloria" de Cassavettes et Gary Oldman fait un bon bad Guy. "Jeanne d'Arc" malgré les belles batailles tombe dans ce travers contemporain de rationaliser et d'enlever toute la part mystique du personnage (sérieusement la "conscience" est une fausse bonne idée) et l'actrice n'est pas terrible au contraire du reste du casting. Le reste des films ne m'intéressent pas du tout mais j'attends "Valérian", pour le festival SF que la BD promet.

Plus