Val
20/04/2021 à 18:27

Le grand a vraiment vieilli, pourtant j'avais adoré à sa sortie.
Le dernier combat est iregardable maintenant.

Arnaud (le vrai)
20/04/2021 à 17:34

5ème Élément top, Valérian nul à chier

Ce qui est bien avec votre top c’est qu’on voit à quel point vous avez des avis différents au sein de l’équipe
Et après on vient vous mettre tous dans le même bateau quand une note (bonne ou mauvaise) est donnée ...

Psou
20/04/2021 à 16:39

J'ai pas vu toute sa filmo mais je mettrais aussi "le grand bleu" comme son meilleur film. Avec "Leon" quasi ex-aequo. "Le 5ème élément", même si on apprécie pas son scénario de lycéen est aussi un excellent blockbuster quoiqu'on en dise, que je ne me lasse pas de revoir quand il passe à la télé.

En fait ce qu'il a fait avant le 5 ème élément est souvent bien et puis... patatra. Quasiment que des navets intersidéraux ensuite. La faute parfois juste à un très mauvais choix d'acteurs sans âmes comme dans Valérian. Mais Jeanne d'Arc reste pour moi un des pires films que j'ai vu dans une salle de ciné. Une vraie punition de regarder ça.

Besson mode reboot
20/04/2021 à 16:18

le film avec Cassel etait Doberman, sorry, je me suis emmele les pinceaux, avec Reservoir dog mais y a des cabots teigneux dans Doberman mdr

Besson en mode reboot
20/04/2021 à 16:13

ouai, le dernier combat, vaut le detour, filme à l'arrache sans argent, j'ai,lu Jean Reno dire comment ils se debrouillaient pour faire du Travelling avec les cam, methode mc Giver, sans un rond,
mon meilleur souvenir de pre ado c'est Nikita, j'etais alle loué la vhs dan les video club debut 1990, la scene de baston dans la cuisine est tres buien foutue, une reference,Tcheky Karyo une vraie Gueule de malfrat, qu'estce qu'il pu jouer cses mechant, dans reservoir dog avec cassen , film dingo, il est excellent, ensuite Leon, mais je trouvais u peu chaud la relation enttre Jean Reno et la petite Portman, ...ah Hollywood et les Lolita, ils peuvent pas s'empêcher...

Kyle Reese
20/04/2021 à 16:03

Pas fan de Besson même si je reconnais ses belles ambitions au début de sa carrière.

Mon top:

‘Nikita
Léon
Subway
Le 5 eme élément

Contre toute attente et malgré les mauvaises critiques qui ont fait que je n’ai découvert le film que sur petit écran j’ai bcq aimé le délire Lucy que je trouve même osé et émouvant sur la fin. Un bon trip façon manga et puis Scarjo quoi !

Dommage pour Valerian il y avait un potentiel de fou , si seulement Besson avait délégué au niveau du scénario ...

Je reste vraiment partagé sur le grand bleu.
Le reste pas vu, pas envie.

LoBOLinO
11/08/2018 à 11:31

En attendant toujours pas de réponse de la justice !!

Plusieurs femme témoigne d'etre violée par Luc Besson ?!

https://www.mediapart.fr/journal/france/090718/violences-sexuelles-plusieurs-femmes-accusent-luc-besson?onglet=full

Bobby2011
10/08/2018 à 10:03

Je ne suis pas d'accord avec votre analyse concernant le 5éme Elément
Je l'ai largement préféré à Valérian
Il faut prendre le 5éme élément au 2éme degré; il est kitchissime à mort; mais les personnages sont tous truculents ; le scénario sympa et la qualité de la vidéo et photo au top
Pour moi il reste un film culte

Gage
09/08/2018 à 23:28

Encore et encore épiloguer sur L. Besson qui a simplement perdu de sa superbe en cours de route, et ce, exactement comme R. Scott.
Cause ? Pas besoin de chercher midi à quatorze heures : plus en phase avec leur époque actuelle.

Nico
09/08/2018 à 20:33

Concernant Malavita, c'est surtout un énorme glaviot à la tête du roman de Tonino Benacquista. C'est vrai que passé Léon, Luc Besson a perdu tout ce qui faisait son charme de cinéaste avec ses défauts et ses qualités. Il avait réussi à créer un véritable univers propre à lui, une empreinte reconnaissable, qu'il a totalement annihilé par la suite, devenu adepte de l'autodestruction par l'argent . Et désolé il n'y a rien de misogyne, raciste, scabreux ou glauque dans Léon:c'est très snob de dire ça. C'est un excellent film . Jean Reno et Natalie Portman sont vraiment touchant dans leur relation et dans la manière dont ça nous est raconté.

Plus