Beauf officiel
29/05/2017 à 14:15

Et moi je pense que Les Gardiens de la Galaxie aurait dû être en compétition et remporter la palme d'or

Dirty Harry
29/05/2017 à 12:14

Après on s'en fout de se positionner face à Libé ou le monde : ce sont des ringards, les gardiens d'un temple qui est en train de se faire exploser par internet (la preuve on préfère venir ici sur écran large où je me retrouve à 80% dans les avis exposés des critiques, peut être question de génération). Maintenant le film a l'air néanmoins d'une bonne satire et j'irai bien avoir les mêmes droits que tout le monde habité d'une béatitude religieuse dans ce foutu "square", vivement la sortie, ça change des palmes "engagées" et "conscientisées" et tant mieux !

Geoffrey Crété - Rédaction
29/05/2017 à 10:35

@MysteryK

Pour info, si vous les avez ratées : nous avons critiqué ces films.

Les Proies (qu'on trouve très raté)
https://www.ecranlarge.com/films/news/988468-cannes-2017-les-proies-avis-brulant-d-un-fan-hardcore-de-sofia-coppola

Okja (qu'on trouve très bien)
https://www.ecranlarge.com/films/news/988074-cannes-2017-okja-critique-a-chaud-du-premier-film-netflix-de-la-croisette

Totempkof
29/05/2017 à 10:33

@Gdevie

Il est surtout clair que tu prends ton ressenti pour une vérité (non, on peut trouver un film un peu long sans penser qu'il est "nul"... surtout quand on parle de virtuosité, parmi d'autres qualités), et que tu souhaites à tout prix étaler l'équation "film contre l'art contemporain détesté par ces médias que je méprise".
Je te laisse donc étirer et répéter aveuglément que ça se tient et que tout ceci formerait une sorte de cercle de pensée cohérent qu'on devrait atomiser parce que tout se rejoint - allant jusqu'à affirmer que Le Redoutable traîne Godard dans la boue et que ces médias devraient le payer... Tiens, ce même Godard qu'on accuse d'être défendu par principe et par élitisme par les certains journalistes, à la manière des Koons et compagnie... Amusant n'est-ce pas.

Gdevie
29/05/2017 à 09:52

@Totempkof
Ecrire d'un film qu'il est trop long reste une manière polie pour un critique de dire qu'il est nul.
Almodovar et les jurés du festival ont aimé et c'est ce qui compte.
Il est clair que ces critiques (Le Monde, Libé et Les Inrocks) n'ont pas supporté de voir répétée sur l"écran l'attaque en règle contre l'art contemporain dont ils sont les laudateurs archétypaux aux dépens des vrais artistes -ceux qui créent et non pas ceux qui communiquent. Ces critiques vénèrent Jeff Koonts et Paul Mc Carthy exposés dans les fondations des "bienfaiteurs" également propriétaires des journaux dans lesquels ils écrivent et traitent de fascistes ceux qui remettent en cause leur talent.
PS : mis à part les inrocks aucuns de ces critiques n'a pris la défense de Godard, traîné dans la boue par le navet du faiseur Hazanavicius.

MystereK
29/05/2017 à 07:21

Raiden, vous avez vu les 3 films ? Pouvez-vous nus en faire une critiques SVP ?

Kean
29/05/2017 à 04:34

@Totempkof
Well done mate

Totempkof
28/05/2017 à 23:45

@Gdevie

Libé a effectivement pas aimé, trouvant ça lourdingue, longuet et pas fin.
Mais...
Les Inrocks : "Ruben Ostlund démontre un vrai sens de la scène cocasse et grinçante, décapant le vernis bourgeois. Mais son ironie finit par s’effilocher dans un film trop long où les parties sont meilleures que la somme"
Le Monde: "On comprend bien la volonté du metteur en scène de faire durer chaque séquence, pour en extraire tout le potentiel satirique, pour diffuser jusqu’à la dernière particule de l’embarras des personnages. Mais il faudrait alors qu’elles soient moins nombreuses. Leur accumulation finit par produire une sensation de durée sans fin, qui masquerait presque la virtuosité et la lucidité de Ruben Östlund"

C'est toujours intéressant de pas se laisser aveugler par sa haine archétypale de certains groupes sociaux qu'on aime tant désigner du doigt pour en faire l'ennemi.

Gdevie
28/05/2017 à 22:17

Le monde, Libé et les Inrocks unanimes ont détesté "The Square", la palme d'or à Cannes : un film qui dézingue les petits bourgeois adorateurs de l’art contemporain. C'est bon signe, je m'y précipiterai dès sa sortie.

Raiden
28/05/2017 à 20:57

Okja ou les proies méritaient bien plus la palme d'or