Niris
11/03/2017 à 13:50

J'ai parcouru 200 km pour la première de GANGSTERDAM.
Le film m'a déçue mis à part les 3 acteurs principaux.
C'est une histoire trop irréaliste et truffée de mots crus ou grossiers qui alourdissent le scénario.
Comment éduquer nos enfants dans la politesse quand les scénaristes emploient de tels mots dans un film sensé nous faire rire.
A quand le comique pur et bien structuré d'antan ?
Ceci dit je suis une grande fan de Manon.
Réalisez des films comiques à la portée des familles du plus jeune au plus ancien.
Merci.

miaoumiaou
10/03/2017 à 12:22

Gros coup de gueule contre les comédies françaises à venir. C'est quoi cette audace de ces films qui ne tiennent pas la route. J'ai pu voir Going to brazil où on nous le présente comme une sorte de Very bad trip mélangé à du Springbreakers (déjà se comparer à ces films c'est être un peu crâneur....Le film est totalement décevant, un coup c'est dramatique, un coup ça se veut thriller, un coup comique. La bande annonce vaut mieux que le film.
Sous le même toit, film sympathique mais qui ne tient pas sur la durée pourtant 1h30. Lellouche fait du Lellouche, donc joue un beauf, raté, qui à un humour graveleux. Je pense que ce personnage qu'il joue dans presque tous ses films va lui coller à la peau jusqu'à la fin de sa vie. Louise Bourgoin tire son épingle du jeu avec les deux enfants.
Sage femme, film dramatique avec Frot et Deneuve, très beau film mais ça dure, ça dure. Trop long.
Ghost in the shell, vu les 13 minutes en 3D, juste bluffant, peut être la vraie surprise de l'année car adapter un manga comme ça, chapeau si c'est comme ça pendant tout le film.

mikegyver
10/03/2017 à 12:19

en lisant l'article, j'ai l'impression que vous decrivez un telefilm en fait, et c'est peut-etre la le probleme, y'a aucune ambition dans certains films, on s'appuie sur le bon coeur des francais en matiere de comedie et la fan base de certains acteurs pour qu'ils se deplacent dans les salles.

et dire que ce genre de truc coute minimum 10m d'euros !!

la frequentation en salles augmente chaque année, on se demande ou passe le talent et l'argent,sniff

Simon Riaux - Rédaction
10/03/2017 à 10:01

@thierry

Pour commencer, avant d'annoncer qu'il a "gaspillé" quoi que ce soit, on va regarder son film.

Et comme ce dernier est annoncé comme une comédie absurde et vu le niveau de cinéphilie du monsieur, il n'est pas interdit d'attendre la chose avec impatience.

Toto
10/03/2017 à 05:04

Dèjà que le Aladdin avec Kev adams était aussi homophobe

al
09/03/2017 à 20:55

Elle a un avenir si les producteurs arretent de faire des films pour les chaines de tv, car c'est la tv qui les tiens par les .... et puis tant qu'ils resteront à se faire des petits entre eux on gardera un cinéma congénital.

thierry
09/03/2017 à 20:42

@ la rédaction.
Ha bon, Hazanavicius revient ?
Il vient de gaspiller 10 millions d'euro pour filmer les amours de Godard. (qui va aller voir ça ?)
Il a annoncé un autre projet ?

Zanta
09/03/2017 à 16:28

Curieux de savoir à quel moment Kev Adams s'est greffé sur le projet...
"Radiostars", malgré un énorme soutien critique, n'avait pas été le succès annoncé... En même temps, c'était une comédie dramatique, un genre peu investi par le cinéma français.
Il est évident que Levy a voulu s'offrir un succès au box-office sur ce deuxième long en prenant le mec qui a réussi de faire d'un remake français d'Aladin et d'une suite moisie à une adaptation ratée les deux plus gros succès de l'année 2015.
Si ça lui permet de débloquer un projet plus inspiré ensuite, why not ?

real
09/03/2017 à 16:12

Compliqué, la comédie française cet an-ci...Car peu font preuve d'esprit original. Elles se contentent d'effets -efficaces en BA- mais sans de renouvellement, ou d'esprit.
Pourtant les auteurs existent: Mouret, Salvadori... Mais pour être "grand public", il semble que les ficelles doivent être amerloques. Dommage: aucun film fait dans ce moule ne se distingue vraiment aujourd'hui, car tous ont les mêmes effets. Et à-propos de d'effets, il n'y a qu'à enchaîner les BA de comédies françaises actuelles pour constater à quel point elles se ressemblent TOUTES: timing, effets, montage, musiques...Sans saveur.
Qd je vois le succès public -et même critiques- de "Max & Leon" ou "Alibi.com", je suis consterné par tant de médiocrité. Un humour qui ne prend même plus le temps de camoufler ses références: les Farelly, Monty, ZAZ, Nuls, Inconnus et consorts...déjà vus et digérés. Sans parler du jeu au faux 1er degré infantile: amusant 5 min sur YTube, mais insupportable 2h sur grand écran. Même les spectateurs en salle en deviennent mal à l'aise.
Il reste de rares exceptions, comme "Ma Loute", adoré ou détesté, mais qui ne devait qu'à son réalisateur, et à aucune autre référence, française ou autre. En tout cas, un vrai humour original, et une tentative risquée. Dilemme: sorti de ses références habituelles, le spectateur est-il prêt à laisser ses références habituelles au vestiaire ?

Simon Riaux - Rédaction
09/03/2017 à 15:57

Cher Johnny,

Bien sûr que la comédien française à un avenir. Tout simplement parce que rien n'est figé, tout évolue et se transforme en permanence. D'ailleurs ce n'est pas parce que les plus "grosses" comédies sont aujourd'hui d'un niveau... Embarrassant, qu'elles ne coexistent pas avec d'autres excellents films.
Dupontel est toujours là, La Loi de la Jungle est très réussi, Victoria a été une très jolie tentative, Riad Satouf devrait continuer de nous faire de sacrées propositions, Hazanavicius sera bientôt de retour, Quentin Dupieux n'est pas à la retraite...
Bref, les errements de certains films ne doivent pas auculter les nombreuses tentatives dans ce domaine.

Plus