Gollum
18/04/2016 à 15:28

Le ciné, comme d'autres domaines, est un équilibre entre l'art et le business. Personne ne nie cela, et inutile de sortir un argumentaire binaire.

Se questionner sur cet équilibre pour une superproduction (surtout qui réadapte un livre, et surtout alors qu'une autre version sortira bientôt) est légitime. Je dirais même nécessaire. On peut totalement apprécier l'industrie hollywoodienne, et avoir conscience de cet aspect pour aller au-delà du "c'est divertissant l'original était vieux, donc ça me va".
En gros c'est l'exercice critique, que le spectateur ou la presse peut/doit explorer.

mikegyver
18/04/2016 à 14:53

@olivier

merci olivier tu fais plaisir !!

on a l'impression que chez ecran large, on bosse pour le plaisir benevolement !!

Et donc y'a un truc enormissime a dire, qui justifie le film: le dessin animé date de mathusalem !!

ma fille de 5 ans n'apprecie pas les dessins d'epoque, a tort ou a raison ce n'est pas la question, donc faire revivre, en film tant qu'a faire un truc nouveau, le livre de la jungle me semble une excellente idée et pile poil pour nos cheres tetes blondes.

voila voila, donc merci a disney de le faire, de mettre les moyens aussi, et c'est reussi donc bravo.

Olivier
18/04/2016 à 12:54

La reine des neiges est excellent. Si vous n'avez pas été touché par l'histoire on peut y trouver des tas de qualités objectives.
Et un film c'est commercial. Sinon
Pourquoi investir 175 millions dedans. Faut arrêter avec les "c'st commercial". Demain je sors un film ou une BD j ai envie que ça marche. Qui peut dire le contraire ?

diez
18/04/2016 à 12:06

En phase avec votre critique. Visuellement epoustouflant, le film oubli cependant son récit pour proposer une succession de scènes aux mauvaises transitions plutôt qu'un tout fluide et cohérent. Mais lemfilm ne fera pas de mal malgré sa démarche extrêmement commerciale. C'est autre chose que La reine des neiges.

ATS
18/04/2016 à 12:01

Alfred: il y en as

alfred borden
18/04/2016 à 11:35

La question qui secoue le monde du cinéma : y-a-t-il les vautours??