Desertrose2
23/04/2015 à 22:23

Ah oui !! J'ai (failli) oublier :
Le cinéma du 21 ème siècle c'est "le grand spectacle", je veux en avoir pour les 10 € dépensés au cinoche
Et là, en sortant de ce film, c'est exactement ce que ce je me suis dit : j'en ai eu pour mon argent !!!
Et c'est ce que je demande aujourd'hui (j'ai bien dit : AUJOURDH'HUI, et non il y a 40 ans)
Il y a 40 ou 50 ans on attendait autre chose du cinéma DE L'ÉPOQUE.
Aujourd'hui : du spectacle, du divertissement, de la durée (si si, de la durée : payer 10 € un film qui dure à peine 1 h 30... Hum nan pas trop)
Ca fait un peu radin je sais, mais voilà...

Desertrose
23/04/2015 à 22:11

Euh... C'est juste du cinéma hein !!! Du divertissement quoi ! Et pis... Nolan c'est le réal.
Le scénar c'est spilberg à l'origine.
Bon
Moi j'ai super adoré, ne serait-que pour le divertissement qu'il offre. Et aussi pour les questions quand même très réalistes, bien que métaphysique, qu'il pose.
Point.
Le reste je m'en fous.

Pseudo
20/03/2015 à 01:57

Ecran Nase est déçu du film car y'avait pas Batman...

Samba > interstellar
16/03/2015 à 11:56

Les "théories" de kip thorne , LOL , je lis ça deux jours après l'anniversaire d'albert einstein ! quelle insulte ! logique que vous n'aimiez pas ce film écranlarge , vous êtes complètement OUT.

Samba > interstellar
16/03/2015 à 11:13

Les "théories" de kip thorne ? LOOOOOOOOOOOOOOOL , je lis ça deux jours après l'anniversaire d'Albert Einstein , quelle insulte !

yami54
09/12/2014 à 13:59

Il y a un point de l'article avec lequel je suis profondément en désaccord.
"Jusqu'ici, rien de très nouveau chez Christopher Nolan, qui manifeste toujours la même incapacité à créer un quelconque lien empathique avec ses personnages féminins. Entre le « Eurêka ! » démesuré de Jessica Chastain et les moues boudeuses d'Anne Hathaway, la femme demeure encore une grande abstraction, tour à tour inquiétante ou désexualisée, dans l'univers Nolanien."

Pour une fois qu'on peut éviter la vision libidineuse d'un réalisateur sur une femme, mais quel bonheur. Les femmes de ce film sont égales aux hommes, indépendantes, intelligentes et fortes. Pour une fois on ne les affuble pas d'une tenue sexy avec un énorme décolleté ou une tenue moulante. On peut reprocher bien des choses à Nolan, mais je trouve que ses personnages féminins sont toujours intéressants et le fait qu'ils soient désexualisés est une bénédiction.

ptita
07/12/2014 à 18:57

Cher Simon Riaux,
Nolan m'a largué...
Merci de cette critique. J'ai été voir ce film à l'aveugle (pas regardé la bande annonce et les critiques) pour ne pas être influencé.
Nolan m'a largué...
Son film est visuellement très beau mais malheureusement creux dans les sentiments. C'est vraiment incompréhensible et cette fin... Pourquoi ? Ils ne sont rien l'un pour l'autre, je n'ai pas vu le début d'une romance...
Nolan m'a largué...
Ne parlons pas des incohérences scientifiques car là, je ne m'arrêterais pas et je m'insurge !
Nolan m'a largué... mais revenez à votre niveau !
Nolan le sentimentalisme, ce n'est vraiment pas pour vous.

Franz78
03/12/2014 à 10:17

Dans 50 ans on se souviendra encore du merveilleux Interstellar, si poétique et si puissant, qu'on citera comme référence; quant à la critique de M. Riaux, elle sera aux oubliettes... Ça me rappelle les critiques à l'encontre de 2001 à sa sortie en 1968: quand on les lit maintenant on en rit ! Comment peut-on passer à côté d'un chef-d'oeuvre pareil ? Franchement, je vous plains de n'avoir rien compris au film et de n'avoir apparemment aucune fibre éthique, scientifique, poétique ou même métaphysique... Au soir de votre vie revoyez-le tout de même: peut-être serez-vous moins aigris, qui sait ?

RomainLePain
17/11/2014 à 12:38

En lisant cet article, j'ai cru tout du long que c'était une blague. J'ai regardé le film hier, et je pense le contraire de CHACUN des éléments écrits ici. Jamais un film ne m'avait fait autant réfléchir, tout en étant vraiment touchant. Les plans sont magnifiques, les acteurs jouent à la perfection, il n'y a pas de sur-jouage, bref, je conseillerai ce film à tout mon entourage, car c'est un chef-d'oeuvre ! Je pense que cet article n'a aucune objectivité et a été fait par la mauvaise personne, par quelqu'un qui simplement n'a pas su s'ouvrir à un film qui fait rêver et qui ne garde pas les pieds sur terre.

anonyme
15/11/2014 à 01:51

Ils sont où les pros du ciné qui critiquent le film avant même de l'avoir vu? Pourquoi avoir toujours besoin de comparer des films entre eux alors qu'ils ont des styles complètement différents? Des fois faut savoir comparer des choses comparables...Tous les "passionnés" du ciné, vous avez clairement des goûts au-dessus des cinéphiles normaux qui vont regarder un film pour s'évader quelques temps du quotidien et pas pour voir si les plans sont bien pris, si les émotions des personnages ressortent bien ou autre...Mais merde!! Peut-être qu'on peut pas être cinéphile quand on y connaît rien à la réalisation d'un film???!!!Et Interstellar c'est de la SF pas un drame réaliste incompréhensible qui rafle les prix des grands festivals du cinéma européen! Ah mais vous avez quoi? c'est normal c'est une super production américaine à millions de dollars!! Donc trop bas pour arriver la hauteur de vos connaissances cinématographiques que seuls vous, pseudo-critiques qui descendez le film en flèche, pouvez avoir!! Nous les gens normaux, on n'a pas vos connaissances en cinéma, on aime les merdes américaines et on est heureux comme ça, Des Interstellar on en redemandera encore!!
Je vous souhaite de bien vous torturer le cerveau quand vous regardez oups pardon analysez un film d'intellos que personne comprend! Moi je vais alimenter les caisses de Paramount en regardant Interstellar une seconde fois!!!
Bye!!

Plus