Une journée en enfer
19/03/2019 à 21:40

1995 fut aussi l année de John McTiernan avec Bruce Willis Samuel L Jackson et Jeremy irons le retour en grâce de john McLane

maverick
04/08/2018 à 01:06

La fusillade, interminable, très réaliste et sans musique, du braquage est juste la meilleure scène du genre que j'ai vu. D'une crudité et d'une brutalité visuelle et sonore qui donne la chair de poule.
Dans la même catégorie que la scène de poursuite dans Bullit.

Manontherun33
03/08/2018 à 19:07

@Rover.
Tu as tout a fait le droit de ne pas aimer le film même et dire qu'il vaut zéro étoiles. pour ma part, il vaut largement les 5 dans son ensemble. Ce film est magistral. Le film parfait n'existe pas, il y aura toujours des déçus

sssssttttooop
03/08/2018 à 14:57

Le bon lien de l'intro de Miami Vice :
https://www.youtube.com/watch?v=yeAbJH4zZ2Q&t=1s

sssssttttooop
03/08/2018 à 14:54

Pour les amoureux de cinéma :

https://www.youtube.com/watch?v=-8etegclorU

prometheus56
03/08/2018 à 11:50

Heat - Collateral - Miami Vice : la Sainte trinité du polar selon moi.
Heat est et demeure un sommet insurpassable par son intrigue, sa mise en scène, son casting. Des films comme celui là tiennent du miracle.
Collaretal est excellent aussi visuellement, casting au diapason.
Miami Vice est plus formel, avec une intrigue plus convenue, mais des plans toujours aussi efficaces et le charisme des acteurs principaux est juste énorme.

Gogo Yubari
03/08/2018 à 01:32

Et Val Kilmer dans le rôle de Chris, exceptionnel !
Nous n'avons jamais eu un tel casting depuis 95, c'est bien dommage...

Piotr Boukaieff
03/08/2018 à 01:10

Juste mon film préféré...

corleone
03/08/2018 à 00:39

Rien à redire, juste que vous nous manquez monsieur Mann.

rover
02/08/2018 à 23:08

J'aime bien les films de Michael Mann pour la plupart, mais qu'est ce qu'il peut être chiant à mettre des amourettes dans l'équation. Ici la relation est gnangnan et n'est utile que pour le choix fatal du voleur. Avec une autre direction scénaristique Michael Mann aurait pu très bien tendre vers la même finalité et rendre le film plus tendu.

De Palma s'en sort bien mieux, je trouve sur L'impasse, tant dans l'amourette ou sur la fin programmé du gangster. Et encore sur Heat, c'est moins sirupeux que dans d'autres de ces films mais pour moi, ces amourettes "cœur d'artichaut" cassent la dynamique de ses films.

Pour moi ce film ne vaut pas 5 étoiles mais plutôt 4.

Plus