Lt Ripley
13/03/2022 à 20:46

On s en fout de la lune qui se casse la gueule ....pour dépenser du frics dans les films la réalité est plus parlante il y a de quoi faire en ce moment

Corle
13/03/2022 à 19:26

Non non non et.non ! Jatendait ce projet depuis 2016! Jai entendu la critique de durendal (qui nest vraiment pas une référence, cest critique ne sont pas objective, mais lorsqu'il a saluer les fx je me suis dit ok emerich est de retour ! Durendal tu as de la m...de dans les yeux ?!!! Cest quoi cette course poursuite dans une village fantôme bourrer de fx digne dune production asylium ???) Non le film nest pas bon et je ne comprend pas comment on peux gagner l'Oscar des meilleur fx en 96 et nous pondre un truc aussi mauvais pour la rétine... navrant. Son must en terme de fx reste 2012
Dommage...


13/03/2022 à 19:18

Je ne suis pas allé voir le film, la bande annonce a suffit. Je le regarderai sans doute en SVOD quand il passera sur un réseau.

Pourquoi ?

Parce que ce film est une copie. Un clone de tous les films de RE faits jusque là. Il n'y a rien de nouveau, ce sont juste les situations qui changent mais les bases sont les mêmes.

- Un phénomène étrange et destructeur menace.
- le héros essaye de prévenir la catastrophe mais les autorités en place ne le croient pas ou les conseillers ne le croient pas.
- de façon parallèle, le héros a une vie sentimentale ou familiale pourrie. Soit sa femme le quitte, soit son gosse ne l'aime pas et le méprise.
- il a un chien. De préférence un labrador couleur crème claire.

Vient ensuite la cata. Les personnages. Ils n'existent pas. Comme chez Hugo nous avons des archétypes pour que le public-cible s'identifie et trouve de l'intérêt au film en s'y projetant. On a donc en gros les personnages principaux, de préférence blancs et hétérosexuels. Surtout masculins.

Ensuite on a le second cercle, composé d'amis et de la famille proche. Un peu plus de diversité est tolérée mais on reste dans les canons de l' hétéronormalité.

Enfin on a le troisième cercle, les relations plus lointaines, qui permettent de remplir les différents quota de représentativité. Ils sont pratiques, ils permettent aussi de fournir la chair à canon.

La foule est désormais faite en CGI. Cela coute moins cher. Il est bon de présenter un drapeau chinois qui claque au vent à un moment. Ou breton si le film est français. C'est bon pour l'export.

Tous on point commun. Ils sont unidimentionnels. Ils ont UN caractère principal, UNE fonction et UN destin, parfois funeste. D'eux on ne connaitra jamais le back ground psychologique sauf si c'est vraiment important et si cela sert l'intrigue. De préférence lors d'un flash back facilement identifiable par son image légèrement flou au cadrage décalé et au son distordu. + 10 points si un "noooon !" est poussé agenouillé lors de la séquence.

Et une fois qu'il auront accompli leur tâche désignée par le scénario, on ne les verra plus ou de façon très succincte.

Bon en même temps le film doit faire 2 2 h 30 chrono, je comprends un peu.

Après, le scénario. Il ne comporte aucun surprise désagréable. Hannibal de l'agence tout risque doit l'aimer. Tout se déroule comme sur des roulettes oui presque. Les événements doivent s'enchainer de façon "logique" afin d'amener la situation au moins désiré de façon à ce que le film se termine bien.

Ah il y a l'ultime péripétie qui DOIT survenir. C'est dans le cahier des charges. Genre 10 minutes avant la film du film pour donner un dernier cour d'adrénaline au spectateur et le faire douter.

C'est une porte qui ne se ferme pas, un moteur qui refuse démarrer, une liaison coupée essentielle, choisissez. Mais de toutes façons le problème est résolu à la dernière seconde du temps imparti pour que le film se termine bien.

Enfin, c'est la fin. Le héros réussit et sauve le monde même s'il est dans un état encore pire que mon bureau. Il y a des millions ou des milliards de morts mais on ne voit aucun cadavre ou alors esthétiquement correct, genre corps allongé comme endormi avec une coulée de sang aux lèvres. Hors de question de montrer des corps démembrés, éviscérés ou décapités. Il faut rester PG 13.

Tout s'arrange aussi pour le héros qui voit TOUS ses problèmes réglés. Son ex femme revient vers lui ( si possible en déchirant les papiers du divorce qu'elle n'a pas eu le temps de signer alors qu'elle le voulait au début du film. Son fils ( ou plutôt sa fille car il faut être inclusif sinon y'a METOO qui se pointe ) le considère comme un héros. Les mauvais conseillers sont morts dans la catastrophe ou sont virés ( selon de droit du travail US, sur le champ ).

Ah et le chien survit.

Voilà. Générique avec ballade rock d'un groupe connu, rideau.

En option, une scène post-générique pour justifier un 2 trois ans plus tard.

Vous comprenez maintenant pourquoi aller au cinéma est devenu quelque peu inutile, surtout pour des blockbusters ?

Jdbravo
13/03/2022 à 19:11

Euh, c'est simple en fait...
Même en sachant ce que j'allais voir, je n'aurais jamais imaginé une telle bouse...

Le pire, c'est que beaucoup de scènes spectaculaires sont totalement ratées, comme la grande inondation, que l'on a du tourner dans une baignoire avec un iPhone 4...

jorgio6924
13/03/2022 à 19:01

Les gens voient suffisamment de catastrophes à la TV depuis plusieurs années maintenant.
Le besoin de se changer les idées ne se traduit peut être plus par aller voir un film catastrophe mais voir un film de super héros quel que soit sa qualité cinématographique.

Chris11
13/03/2022 à 18:59

On peut blablater longtemps sur plein d'autres films. Celui là, ya rien à analyser : c'est une bouse, point. Les personnages sont dessinés à la truelle, les dialogues ont été écrits par un enfant de 4 ans, il y a une tonne d'incohérences hallucinantes qui s'enchainent, seuls quelques plans sont sympas.
Et puis, cette discrétion, cette subtilité quand au financement chinois du film ("grâce à nos amis les chinois, nous allons pouvoir sauver la planète"). Depuis Wonder Woman 1984, rarement un film n'aura pris autant le spectateur pour un demeuré.

Atom
13/03/2022 à 18:02

Explication toute trouvée dans l'article. Et il ne sera pas le seul (film blockbuster original non issues d'une franchise) à subir le même sort a l'avenir. Les même qui se plaignent des Marvel et compagnie, sont les même qui les préfères a un film original. Le public a les films qu'ils méritent hein.

En tout cas perso, j'ai ma conscience tranquille (et propre) à avoir donné mon argent a ce film (aussi bof qu'il soit) qu'à la fraude qu'es le dernier Spider-Man.

Pulsion73
13/03/2022 à 17:13

Comme rantanplan.

JML
13/03/2022 à 16:55

Je me suis fait avoir en allant voir ce film. Comme d’habitude avec Roland Emmerich, les 20 premières minutes sont pas mal, puis ça devient super nul avec des dialogues et un scénario débile. C’est dommage parce que l’idée de départ ( la lune tombe) est pas mal.

mothra2000
13/03/2022 à 16:22

Le public n est aucunement lucide puisqu'il fait des triomphes à des spiderman...ou autres Marvel...Moonfall n a fait qu essuyer les plâtres d un public qui ne veut plus voir que les mêmes films en boucle

Plus