Pat Rick
14/05/2021 à 20:12

Avant Batman, il était un réalisateur passionnant possédant un haut potentiel avec Batman il est tombé dans une certaine banalité.

Matrix R
14/05/2021 à 19:43

Dark knight

Geoffrey Crété - Rédaction
18/12/2020 à 22:14

@Mouais Bof...

Comme vous disiez vouloir des articles sur des cinéastes dont nous avons bien parlé, je trouvais logique de vous donner les articles en question, histoire de rappeler qu'on a écrit plein de choses sur autre que Nolan. Et au cas où un lecteur passerait par là et aurait vraiment l'impression qu'on ne parle jamais d'autres cinéastes que Nolan...

"est -il necessaire de consacrer autant de "papiers" sur lui???"
Nécessaire ? Non. A chacun de juger. C'est pour ça que le site offre plein d'articles différents : aux lecteurs de choisir.

Quand un film comme Tenet de Christopher Nolan sort, surtout en 2020 dans ce paysage sinistré, un site d'actu ciné en parle. Beaucoup. C'est logique, inévitable, sain, intéressant. Quand un Star Wars sort, on reparle beaucoup de Star Wars. Quand Spielberg a sorti coup sur coup Ready Player One et Pentagon Papers, on a consacré un cycle entier à sa carrière. On saisit les occasions. C'est le cours naturel des choses. On ne dicte pas l'actu : on la couvre, on l'exploite, on la commente, et on essaie d'en dire des choses.

Par ailleurs, à titre d'info : un article sur Nolan intéresse 1000 fois plus qu'un article sur Bertrand Blier, John Carpenter ou John McTiernan. Normal donc qu'il soit si présent : les médias ont en (grande) partie le visage que le public veut qu'ils aient. Qu'on aime ou pas, Nolan reste un cinéaste riche à étudier. A chacun de s'y intéresser ou pas, il faut de tout pour faire un monde.

Pour ce qui est de mettre en avant d'autres sujets, on parle chaque mois de quantité de films et séries et artistes. Souvent, ces articles marchent peu. On les écrit pourtant avec passion, et on continuera à les écrire. En 2020, on s'est battus pour continuer à exister, parler de plein de choses, et trouver un équilibre entre le populaire et le moins connu. Que chacun trouve qu'il manque ceci ou cela, c'est normal : non seulement on est une petite équipe, mais un site à l'accès gratuit se doit de répondre aux demandes des lecteurs pour tout simplement continuer à exister (cf mon point précédent sur l'intérêt autour de Nolan). Et surtout : chaque lecteur aura bien naturellement ses goûts, ses préférences, et plein de choses qu'il aimerait voir plus/moins mis en avant. D'où notre quête perpétuelle d'équilibre, entre les sujets qui passionnent, les sujets dont on veut parler et qui souvent intéressent beaucoup moins.

Mouais Bof...
18/12/2020 à 18:46

@Geoffrey Crété

Je suis au courant de tout ça. Et c'est la raison pour laquelle vous etes le seul site où je laisse des commentaires.

Ce Nolan Washing commence à etre exasperant .Tous les réalisateurs que vous citez méritent autant d'articles que ceux que vous consacrez à Nolan. Certains ont même marqué au fer rouge la culture populaire(je pense à l'article de marco Ferreri et la grande bouffe).

Et oui je sais que certains d'entre vous se trouvent très critiques vis à vis de ce cinéaste.Je dis juste est -il necessaire de consacrer autant de "papiers" sur lui???

Libre aux gens de l'aimer ou pas.Mais j'ai l'impression d'un quadruple bis repetita au niveau des articles.Il y'a tellement de sujets à traiter.Il y'a tellement d'oeuvres méconnues ou pas qui méritent d'etre mis en avant.

Je ne vous cache pas que Ecran Large m'a fait découvrir des oeuvres (souvent magnifiques,parfois moyennes voire mediocres).mais au moins dans les articles que vous proposez il y'avait un eclectisme à tous les étages.

Si 2020 fut catastrophique à tous les niveaux , à fortiori au niveau cinéma,c'est peut etre l'occasion de faire des articles sur des réalisateurs que nous connaissons pas et qui méritent d'etre connus ou réhabilités. Comme l'article que vous avez consacré à nicolas Roeg par exemple que j'ai trouvé jouissif.

Le cinéma et surtout les modestes "cinéphiles " que nous sommes ne résument pas leur gout à Nolan ou quelqu'un jouissant d'une popularité qui n'est plus à prouvée.

J'attends qu'on me surprend comme vous le faites souvent lorsqu'il s'agit d'oeuvres inconnues du public ou simplement oubliées.

Geoffrey Crété - Rédaction
18/12/2020 à 15:26

@Mouais Bof...

On vous invite à nous lire plus souvent alors.
Aduler Nolan ? On a pourtant des avis nuancés, voire négatifs, sur plusieurs de ses films. Ce dossier est construit sur cette idée en fait, pour rappel... Et on a souvent été insultés pour "oser" dire du mal d'Interstellar ou The Dark Knight, selon les rédacteurs qui écrivent.

Paul Thomas Anderson ?
https://www.ecranlarge.com/films/dossier/1013039-there-will-be-blood-magnolia-boogie-nights-pourquoi-paul-thomas-anderson-est-un-genie-en-x-scenes-cultes

James Gray ?
https://www.ecranlarge.com/films/dossier/1097176-ad-astra-the-lost-city-of-z-la-nuit-nous-appartient-pourquoi-james-gray-est-un-maitre-en-sept-scenes-sublimes

On a aussi consacré des dossiers à Bertrand Blier, Darren Aronofsky, Robert Zemeckis, Miyazaki, Spielberg, Scorsese, Oliver Stone, David Lynch, Sofia Coppola, Xavier Dolan. Récemment, un dossier sur les films politiques nous a permis de reparler de Pakula, Aaron Sorkin, Barry Levinson, etc.
Par ailleurs, on a consacré beaucoup d'articles à Guillermo Del Toro, Paul Verhoeven, John Carpenter, sur plusieurs de leurs films, afin de revenir sur leurs obsessions notamment.

On parle de quantité d'autres cinéastes que Nolan. Simplement, Nolan excite énormément, et a été dans l'actu très pauvre côté ciné, de fin 2020. Logique donc qu'on en ait tant parlé. Comme pour Fincher, à qui on a consacré beaucoup d'articles.

Mouais Bof...
18/12/2020 à 01:06

Ecran Large comme d'autres adulent ou parlent toujours des mêmes. Ce serait bien de parler de temps en temps de Paul Thomas Anderson, James Gray et consorts.

J'ai bien aimé le classement que vous avez fait sur la filmographie de Fincher.

D'ailleurs à ce propos comment peut on affirmer que les films de Fincher sont froids alors que ceux de Nolan sont glacés ?

Je ne ressens aucune émotion avec le réalisateur de la trilogie batman( bien que j'ai aimé le 1er et 2nd opus). J'ai également aimé mémento sans que ça me procure un état de transe à contrario de Fincher.


Nolan est trop surestimé, fallacieusement cérébral. Il n'y a qu'à voir sa définition de la condition humaine sur Interstellar. Peu de subtilité dans la narration, à contrario de certains real comme Kubrick qui laissait le spectateur être maître de son interprétation. S'extasier devant un tel film purée.

Il me fait penser à James Cameron. Bon technicien mais mauvais conteur.

Pour ce qui est des différentes grilles de lecture, jamais des types comme eux iront s'asseoir à la table, des scorsese, lynch, Fincher, Carpenter, Zemeckis, Leone Kurosawa, Miller Bong Jooon Ho etc...

Eux savaient que le cinéma était une question d'émotion et que chaque œuvre qu'ils mettaient en oeuvre était personnelle. Il n'y a qu'à voir leur filmographie pour étudier la cohérence de leurs films.

Moi Nolan comme Cameron m'ennuient profondément. C'est de la série z avec des gros budgets.

Je me suis rematté l'excellent dead and buried(reincarnations). Film culte qui m'apprend plus sur la condition humaine que ces charlatans de la pellicule.

Ehui
17/12/2020 à 21:34

Difficile de classer le pire et le moins pire de cet arnaqueur de premier ordre.
Bon je vais dire en tête Batman Begins parce que le scénario est bon. Et largement en queue de peloton Tenet, complètement nul.

Guizmo
17/12/2020 à 17:12

Nolan à le mérite de proposer, contrairement à la majorité des blockbusters qui sont la uniquement pour rapporter et plaire au plus grand nombre

RobinDesBois
17/12/2020 à 02:52

Le meilleur: Le Prestige suivi de The Dark Knight

Le pire: Memento et Inception

Sinon Following est sympa compte tenu du budget et des moyens modestes, il s'est fait la main dessus et il amorce déjà une partie de son style narratif mais c'est incomparable avec Pi d'Aronofsky qui malgré son budget fauché est un chef d'oeuvre et même son meilleur film à mon sens.

Deny
17/12/2020 à 02:32

La scène d'intro d'interstellar avec le drone me fait chialer et je sais pas pourquoi! Love Nolan

Plus