Flash
25/10/2020 à 19:26

Il faut vraiment que je vois ce film pour constater si il y a une polémique valable ou juste du pipi de chat.

Vince94
25/10/2020 à 19:19

Certaines personnes critiques le film sans l'avoir vue déjà toi qui fait sa tu sert à rien pour commencer, et surtout que le film en soit et pas mauvais ces là com américaine qui a mal été géré, et sa fait polémi sur ce film alors qu'il y a bien pire par exemple the boys sur Amazon ultra gore et certains passages son très violent donc sérieux faut arrêter de faire des polémi sur tout et n'importe quoi, le monde part vraiment en couille triste mentalité de certains

Blason
25/10/2020 à 19:18

Il n'y pas que Netflix, a peu près toute les chaines et studios font dans le progressisme et la bienpensance, sauf qu'avec HBO, c'est la chaine qui va le plus loin. Je me souviens de Charlton Heston qui avait décliné un film, parce que pour lui ca allait être encore l'homme blanc qui aurait tort au profit d'un personnage d'une minorité, et il ne voulais pas y participer. Cela a mis du temps à se voir mais les films et séries d’aujourd’hui, font à la fois dans le politiquement correct, tout en faisant avancer les mœurs, en introduisant des personnages LGBTQ dans un film Disney ( La Belle et la bête) puis dans un Star War ( la chute des Skywalker), puis enfin dans un Pixar ( En Avant) qui pour l'occasion s'est bien ramassé. Et le règlement des oscars qui impose des quotas de minorités dans les films, renvoyant la qualité d'un film au second plan.

Je peux accepter tout ces choses assez aberrantes, car en recherchant bien on tombe sur une pepite, un super film ou une super série, et ca nous fait oublier ces bétises.

Je suis content que Vincenzo Natali a pu réaliser son adaptation de Stephen King, grace au succés de Ca et le concours de Netflix, et ca valait la peine de devoir supporter tout cela.

Raminagrobis
25/10/2020 à 18:11

Film brillant mais qui demandait un effort insoutenable en ces temps de Zemmourisation ( en France) et de Trumpisation (aux US) : réfléchir en utilisant son cortex en plus de son thalamus. Visiblement c'est trop compliqué pour certain. Pas grave ils continueront à s'enfoncer des crayons dans le nez en pleurnichant sur la propagande "progressive" (sic) des méchants LGBT féministes racisés qui cherchent rien qu'à couper leur gonades de petits mecs fragiles pendant que d'autres jobards de "true du Q" dénonceront des complots pédophiles imaginaires en soutenant leur Vladimir Harkonnen orange pote avec Epstein et harceleur d'adolescentes.
Pas grave.

Ludo2477
25/10/2020 à 17:57

Ce genre de film n'a pas sa place sur netflix....

Lord Sinclair
25/10/2020 à 16:42

Passer de 10 à 90 désabonnements c'est +800%.
Si le différentiel abonnement désabonnement est toujours positif est si grave ?
La décélération du nombre de nouveaux abonnés est elle due seulement à ça ?.
Un effet plateau n'y est pas pour quelque chose ?
Cet article ne veut strictement rien dire, il mélange pourcentage et nombre, ne met pas en perspective les différents marchés nationaux, etc... C'est pas de l'analyse ça, c'est de la discussion de bistrot.

Reth
25/10/2020 à 16:08

En fait ils se sont désabonner pour préparer leurs abonnements a SALTO

McCoy
25/10/2020 à 15:05

Et oui. Quand on produit essentiellement de la propagande progressiste sans distance ni recul. Bang. Et y a pire sur Netflix

Rélie
25/10/2020 à 14:58

Votre titre est trompeur, ce n'est pas de la faute du film mais celle de Netflix et de leur promotion du film trompeuse. Netflix a, certes, perdu des abonnés mais le film, lui, est carbonisé à l'international. Donc c'est pas pour Netflix que j'ai le plus de peine.

blason
25/10/2020 à 14:47

J'ai remarqué la place importante des personnages non cisgenre, dans les films et série de Netflix, je n'ai pas titiller la dessus parce que je savais que c’était un donnant donnant, Netflix permet de voir des films interessant et en echange on met en place une politique progressive visant à mettre en avant des personnages LGBTQ dans les films et séries.

Je suis reconnaissant à Netflix pour des films comme Dans les hautes herbes, Spectral, Fractures, la Platforme, Velvet Buzzsaw, Polar, Rituel, le Bon Apotre, Aucun Homme, ni Dieu, The Outlaw King, Anon, Triple Frontiere, etc..... mais rien ne m'oblige à adhérer à l'idéologie que propage Netflix.

Plus