Kyle Reese
24/10/2020 à 21:57

@RobinDesBois

Bien vu.
Ton rapprochement avec l'affaire Griveaux est assez pertinent.

Ca m'embête de le dire, car j'aime bien Cohen mais je suis pas loin de penser maintenant qu'il a fait une erreur avec cette mise en scène pour piéger Giuliani.
Comme tu l'as dit il aurait dû se payer un proche de Trump d'une autre manière.
On voit la limite de sa méthode, heureusement finalement que la scène ne fonctionne pas.

Kay1
24/10/2020 à 21:07

@Robindesbois sur le principe , je suis d’accord avec toi , le procédé est assez malhonnête, l’actrice a effectivement 24ans et fait bien 24 ans . Elle flirte énormément .
Ce qui est dérangeant dans l’attitude de Giuliani , c’est qu’il a l’air d’avoir l’habitude de se laisser aller à ce genre d’ébats . Il fait ce qu’il veut , mais le problème est qu’il représente l’ homme qui veut prendre du bon temps pendant qu’il travaille . Et ce qui est dérangeant , c’est que Giuliani ne dit pas non à aucun moment , surtout dans un contexte où Metoo a fait son apparition et qu’il devrait être sur ces gardes . Encore plus avant les élections présidentielles. Donc Giuliani s’est fait piégé de manière malhonnête mais on attends aussi de lui une certaine réserve et rigueur . Et surtout ça montre aux spectateurs que l’homme politique est aussi lubrique qu’eux .

A savoir que je ne suis ni pour Trump ni pour les démocrates qui sont aussi mauvais que celui qu’ils dénoncent.

RobinDesBois
24/10/2020 à 19:03

Kyle Reese " Le soit-disant scandale de la scène avec Giuliani n'est pas tant ses petits attouchement et sa chemise qu'il ré-ajuste (?), la fausse journaliste l'allume pas mal, pas sur qu'elle lui ai annoncé son age. On sent néanmoins que Giuliani a l'habitude des flatteries de certaines femmes aveuglés par le pouvoir qu'ils ont. (ça fait aussi écho à l'une des premières scène avec la Sugar Daddy)"

Mais pourquoi ? A quoi bon ? Tu trouves réellement un intérêt à cette séquence ? S'il veut se "payer" un politique proche de Trump que ce soit Giuliani ou un autre il a 1001 façon de le faire de façon drôle ou sérieuse en les confrontant à leurs idées, en les faisant parler.

Là j'aimerais qu'on m'explique l'intérêt de tout ça ? C'est juste malhonnête et de très mauvais goût. Et Sacha Baron Cohen est intelligent, il joue sur la confusion de l'âge à dessein en s'écriant "Elle a 15 ans" alors qu'on a sans doute pas communiqué cette "fausse information" à Giuliani (oui c'est n'importe quoi) et qu'il pense avoir affaire à une journaliste. L'actrice a en plus 24 ans et n'a pas l'air d'une adolescente. Donc c'est quoi le but ? Le faire passer pour un pédophile, un pervers, un prédateur ? Alors que tout a été fait pour le mettre dans cette situation avec la fille qui flirte ouvertement avec lui, est tactile, lui propose un verre dans sa chambre. Et à cela s'ajoute un montage ridicule avec une musique grave et des coupures brutales (qu'a-t-il coupé ? Des passages ou la fille l'allume encore plus ? ).

En début d'année en France on a eu la même chose avec l'affaire Griveaux. Et heureusement la grande majorité des journalistes et même des politiques de tout bords (même les plus farouches anti-Macronistes) s'en sont indignés et ont dénoncé ce genre de dérive dangereuse. J'aimerais comprendre pourquoi quand cela concerne une campagne politique américaine ce genre de méthode est validé ou en tout cas n'offusque pas plus que ça nos journalistes alors c'est peu ou prou ce qui est arrivé à Griveaux.

Kyle Reese
24/10/2020 à 17:50

Heureusement qu'il y en a des comme lui. Le soit-disant scandale de la scène avec Giuliani n'est pas tant ses petits attouchement et sa chemise qu'il ré-ajuste (?), la fausse journaliste l'allume pas mal, pas sur qu'elle lui ai annoncé son age. On sent néanmoins que Giuliani a l'habitude des flatteries de certaines femmes aveuglés par le pouvoir qu'ils ont. (ça fait aussi écho à l'une des premières scène avec la Sugar Daddy). Cohen arrive juste avant que ça puisse vraiment devenir problématique pour l'homme politique. Le scandale est plus ce qu'il dit sur le corona virus de la manière la plus naturelle qui soit . Chapeau pour l'actrice et Sacha Baron Cohen qui incarnent très bien ces personnages loufoques devant des gens très crédules.
La partie avec les 2 Qonistes est aussi très drôle, pathétique, tout en dégageant une certaine empathie. Bref pas déçu du voyage, bien que d'un niveau en dessous du premier.
Je n'y voit en tout cas pas de méchanceté ni de haine de la part de Cohen, bien au contraire, c'est un farceur qui par ses âneries débusque la bêtise humaine. Aucun risque que cela change quoique ce soit au vote de la présidentiel US.

Kyle Reese
24/10/2020 à 17:32

Vu et bien aimé. Pas aussi drôle que le tout premier, l'effet de surprise ne fonctionne plus mais j'ai eu la banane tout du long.
C'est une farce burlesque, orienté certes et c'est tant mieux dans la situation actuelle des US mais ça reste une farce. Pour ma part le moment le plus drôle et WTF était le bal des débutantes.
Cohen est un clown qui gratte un peu là ou ça démange. (dérange). Heuresemenet q

Tuk
24/10/2020 à 14:41

#diez

Il y à quelques plan pris dans la rue à la sauvage (caca devant Trump Tower) et aussi devant quelques passants, mais c'est tout lol
SI vous pensez vraiment que'la black qui lie le livre du vagin qui mange la petite fille est une caméra caché, c'est grave lol

#diez
24/10/2020 à 13:41

@tuk : "Il n'y à que des acteurs ou des personnalités qui accepte de jouer le jeu "

Non. Loin de là, il n'y a pas "que".

Tuk
24/10/2020 à 12:56

Ce film ne se revendique pas comme une caméra caché mais comme un documentaire de Borat pour son pays ! Il n'y à que des acteurs ou des personnalités qui accepte de jouer le jeu !
Ceux qui pensent que Pamela Anderson s'enfuit vraiment sur parking d'un supermarché pour fuir Borat sont ridicules lol, ce sont eux les idiots !!!
Ce film est un vrai film, et si les gens pensent le contraire, c'est que le réal a bien reussit son coup !
A ceux qui pensent le contraire, je vous informe que le projet Blair Witch n'est pas une réalié mais également un film...

Kyle Reese
24/10/2020 à 12:04

Une certaine Amérique me fait vraiment peur.
Celle qui mélange haine, ignorance, bêtise et violence armée.
Il n’a pas peur de la faire se révéler par ses méthodes . En premier lieu je salut son courage militant. Car le melange cité plus haut est plus concentré du côté de l’aile conservatrice du pays à la droite de la droite qui font la base de l’électorat de mister T. Pas encore vu le film mais ça ne saurait tarder.

Flash
24/10/2020 à 11:41

Plus politique et moins tordant que le premier, mais il faut reconnaître que Sasha Baron Cohen n'a peur de rien quand il s'agit de taper fort.
C'est l image d'une Amérique assez effrayante que nous renvoie Borat 2.

Plus