Opale
01/01/2021 à 11:22

Beau souvenir de cinéma que d'avoir découvert Chihiro avec mes enfants, presque par hasard (et en VO sous-titrée!), nous venions d'entrer dans un monde nouveau, beau, poétique, parfois abscon mais dense, profond, intelligent. Un peu plus tard il y a eu une re-sortie de Kiki que nous sommes allé voir aussi bien sûr, puis, via les DVD nous avons découvert le reste de l'oeuvre du maitre. Indispensable.

Guéguette
31/12/2020 à 19:44

Je suis un grand fan...mais sur le féminisme, c'est un peu plus mitigé. Notamment avec les petites filles qui charment les adultes, qui ont tendance à chercher une seconde maman (fio, sheeta,..)...Puis aussi avec cette fameuse image de la femme "port" et de l'homme "bateau", où la femme doit sagement tenir la baraque sans demander son reste pendant que monsieur travaille d'arrache-pied (et qui peut donc être totalement absent)...Oui il y a des personnages féminins forts, mais elles ne remettent pas totalement le modèle patriarcal japonais.

Nico
31/12/2020 à 18:00

Encore une fois très bel article de fond, qui met en lumière le travail de M. Miyazaki, et notamment le rapport religieux qu'on les japonais avec la nature, élément qui ne parait pas forcément évident pour la majorité des occidentaux.

Elliot Amor - Rédaction
18/02/2020 à 15:28

@binetfl

On en a conscience, c'est pour cela que l'article parle avant tout des films d'Hayao Miyazaki plutôt que la filmographie du Studio Ghibli.

binetfl
17/02/2020 à 23:45

Et au passage le film d'animation Nausicaä de la vallée du vent, réalisé par Miyazaki n'est pas des Studios Ghibli mais des Studios Topcraft et de la Toei. Il s'agit d'un des tous premiers films du réalisateur qui s'est associé bien plus tard avec Isao Takahata pour créer les Studio Ghibli.

nars
17/02/2020 à 13:21

LISEZ L'ARTICLE JUSQU'AU BOUT AVANT DE VÉRIFIER DES CHOSES !!!

Zen
16/02/2020 à 21:29

Moi aussi je suis allé vérifié......

Baretta
16/02/2020 à 09:31

@Loo il faut savoir lire bien sur;
"Mars aura la chance de charrier Nausicaä de la vallée du vent (1984), Princesse Mononoké (1997)..."
On est en Mars, non.
"En trois vagues de sept longs-métrages étalées sur trois mois"
Donc pas tous en même temps.

Loo
16/02/2020 à 04:56

En aucun cas le voyage de chihiro est présent sur Netflix. Je le voudrais bien mais ce n'est pas le cas. Le fait que vous le disiez m'a fait croire sur le coup mais j'ai été revérifié.