peiwei
22/12/2019 à 00:39

jon jonz a tout dit bravo mec

Elvis vénère
21/12/2019 à 20:33

Mais bon sang .il faut faire une thèse pour être fan d un film ?
La nouvelle trilogie est foirée !!
Ce qui m etonne c'est le nombre de spectateurs qui savaient que ce serait nul mais qui vont quand même donner leur 12 euros à Disney !! Bravo les gars vous avez tout compris. Faut pas s etonner si disney continue sur sa lancée

Jon Jonz
21/12/2019 à 15:54

Un fan de star wars esr un croyant fanatique qui ne supporte pas qu'on ne partage pas son dogme. Il se croit obligé de faire du prosélytisme à chaque instant, il achète et s'entoure de colifichets pour se rassurer, il pète une durite si on a le malheur de blasphèmer (selon lui). Et bien sûr, comme dans toute bonne religion, il y a des schismes et des courants qui se déteste encore plus entre eux qu'ils ne détestent les non croyants). Lucas à inventé une véritable religion jusqu'à ses plus stupides dérives.

Bruxellois cinéphage.
21/12/2019 à 15:41

A mons sens le fan hardcore de Starwars vit le truc à fond (film,BD comics.... Collectionneurs à "problèmes..." perso Je me définis comme "Fan puriste," je me cantonne aux films, point barre.... Les éléments de fascinations pour moi dans cet univers sont:... Que l'on soit du coté de l'empire ou de la rébellion, les protagonistes ont la certitude d'être dans le bien ... (Nous spectateur , au delà du 4ème mur, un peu comme des êtres démiurges, nous nous délectons du conflit de ces 2 visions du monde qui s'opposent) aussi La fascination pour la technologie de mort....( Des vaisseaux, des robots et des armes sophistiquées qui par leurs emplois génèrent de la joie ou de la souffrance...) Egalement un quotidien ennuyeux comme le notre, mais à la fois, totalement improbable pour nous ( Les robots sont agaçants, les extraterrestres mal élevés... et les engins technologiques constamment en pannes... Mais c'est rien , c'est tout à fait normal.) Le gout du voyage (le déplacement de planètes en planètes) Ainsi que la référence à l'histoire proche qui a secoué le XX siècle ( le Weststern, la 2ème guerre mondiale est ses bombardiers et pilotes très RAF ou la guerre du Vietnam avec Rogue One) Ainsi que le gout très humain pour la "pensée magique"qui estime que rien n'arrive au hasard (Mystique Jedi, Sith...) Le sens héroïque qui arrive à crescendo (on surmonte ses peurs en plusieurs actes, comme le passage de l'enfance à l'âge adulte d'ou l'importance de la narration en trilogie) Tout cela est un très bon "cocktail "qui plait... Je pense que si l' on dose mal ces ingrédients la fascination ne prend pas...

Dirty Harry
21/12/2019 à 13:44

Sympathique dossier. En effet le fan de Star Wars (dont j'assume faire partie) n'est pas un cinéphile comme un autre...d'ailleurs dans la vie on repère vite le "profil".
J'aurai ajouté aux caractéristiques typiques que le fan de Star Wars est un aficionado de la technique : cinématographique (création d'effets spéciaux) mais aussi de futurisme (de la voiture volante à l'utilisation de la vitesse lumière en passant par le fameux sabre laser qui en a fait rêver plus d'un).

maxleresistant
21/12/2019 à 11:17

3 demandes
-Ne pas faire une resucée des des anciens films ( ce que JJ a fait)
-Ne pas chier sur les précédents films ( ce que Johnson a fait)
-Ne pas faire des trucs totalement absurdes (ce que les 2 ont fait)

Mandalorian, pour tout ses défauts, coche les 3 cases et offre quelque chose de nouveau. C'était pas compliqué quand même.

Pacino
21/12/2019 à 10:49

@aux journalistes

A vous faire spoiler vous avez pas raté grand chose vu la qualité d’ecriture de cette

Pour ceux qui ont éviter les spoils, le visionnage de Star Wars 8 s’est révélé être une immense déception.