Cory
05/11/2019 à 22:40

Jai pas vu le film mais je pouvais pas m'empêcher de lire... comment se peux til que Cameron ai valider cette idée voir même l'écrire lui-même! Ca me fait penser à son alien avec newt et fincher qui la dégomme au début du 3. Et la cest carrément lui qui est a l'œuvre dans son ecrit alors que ça lui a pris 2:30 a développer et john dans t2 et a le rendre attachant! Surtout que le t800 a tout fait pour le sauver. Et la je lit que john se fait dégommer par un t800 dans dark fate?! Quel interet

Arnaud Vendée
05/11/2019 à 22:28

Critique de film assez fade.
Ce qui est dit d’un John Connor de 36 ans ayant raté sa vie, bah c’est terminator 3 et il était très très bien !

Fafa
05/11/2019 à 22:27

Bah moi j'ai adoré !! Trop bien l'idée de faire mourir John Connor, le scénario tient et on s'ennuie pas une seconde ! Vivement la suite !! ???? ???? ???? ????

gege le vrai
05/11/2019 à 19:22

bah non il est pas mort il est dans T3 ( le vrai )

Linkelec
05/11/2019 à 17:33

Imaginez le Rev-9 c'était Jason Momoa.
C'est bon, c'est fait ?
On est d'accord, qu'il y aurait eu une menace dans le film du coup.

Xprocessor
05/11/2019 à 16:09

Quelle idée fabuleuse cela aurait été que de donner à voir la décrépitude d'un John Connor condamné à la fatuité de son destin devenu non-héroïque... une sorte de personnage christique qui se résignerait à ne plus être qu'un rôle secondaire dans un monde modifié qui lui aurait volé la vedette...

oulala
05/11/2019 à 15:47

J'aurais tendance a être d'accord avec 'Hmm...Bof!' Je trouve que les réalisateur et producteur ont vraiment appris des erreurs commises dans les précédent opus. Notamment en ce débarrassant de personnage "has been" tel un John Connor dont on a déjà exploré les moindres recoins, au profit d'une Dani Ramos, charismatique et marquante, dont on se souviendra durant les 25 prochaines années.
On notera la présence d'une Sarah, remise au gout du jour, incarnant, sans nul doute, l’âme de cette saga.
Et que dire d'Arnie, pardon Carl, un personnage indispensable, ingénieusement amener par un scénario imprévisible et sans faille.
Vraiment rien à redire, 9/10.
Le film aurait valu un 10/10 si on avait pu assister à une Melissa McCarthy en Rev-9 sans cœur et sanguinaire.

berni
05/11/2019 à 15:20

@brucetheshark: Revoyez le vrai T3: rise of the machine. John Connor est justement dépressif dans le film et ce n'est qu'a la fin qui retrouve son leadership

Davrio
05/11/2019 à 15:05

Super déçu du film , John Connors le fil conducteur depuis le début n ai plus et le T-800 qui devient père de famille et patron d une petite boutique , on est bien loin du cyborg du premier terminator ...

william d
05/11/2019 à 14:18

L'égalité homme-femme (promotion principale du film) - y que des femmes en héroîne...mais le pire c'est que excepté Hamilton elles sont toutes des brêles...où sont les hommes ? Furlong tué reste Scwharzy en cuisine avec une Corona et ses rideaux du futur le très très méchant REV9 ! voilà donc l'égalité suprémaciste de 2019 ???.

Les scénaristes voulaient des femmes - au détriment du scénario et des personnages ils ont donc fait une destruction de "franchise" juste pour ça...la qualité artistique s'en ressent gravement !.

Charlie's Angels 2019...cela va être encore pire...dans la culpabilisation de la virilté masculine...non ?.

Plus