pere colateur
12/09/2019 à 09:28

@ sascha. Totalement d'accord avec toi.
Trés déçu ( et pour le coup , c'est rare , totalement d'accord avec Simon Riaux) Je rajouterais a la critique de sascha , des punchlines débiles même en plein climax. qui désamorcent les trés rares moments d'angoisse. Quand a bill Hader , tant vanté , je lui aurais foutu des claques tout le film , avec ses blagues qui tombent comme un poil de derche dans la soupe. Un film complétement pour ados. Le 1er film n'était peut etre pas parfait , mais il fait office de chef d'oeuvre par rapport a celui ci.

Birdy
12/09/2019 à 08:30

En ce qui me concerne, c'est quand même une belle occasion de ratée. Ils avaient mis le paquet, un bon réal, un casting vraiment sympa, des images idéales... et plouf. Comme toujours, le plus important pour donner une âme à un film, reste l’inspiration de son réalisateur. On ne fait jamais le coller coller de la qualité artistique d'une oeuvre littéraire, il faut lui insuffler une vision personnelle.

Sascha
12/09/2019 à 08:02

@Castiel :

On l a dit, répéter et redit : un film peut cartonner sans pour autant être un monstre de qualité. Les exemples ne manquent pas et foisonnent à travers l histoire du cinéma...

Et il n y a pas officiellement de chapitre 3. Seul l acteur a dit qu'il aimerait reprendre le rôle pour des prequels.

Perso, je suis rarement d accord avec les critiques de Simon mais force est de constater qu'il a raison cette fois. Le film ne comporte aucune scène de tension, de flippe, d horreur. Ce n est pas parce qu'on innonde son actrice de sang (avec au passage l un des effets spéciaux les plus dégueulasse du film lorsqu'on voit son visage recouvert de sang.) qu'on est dans l horreur. Tout comme aucune scène, hormis l ouverture, ne marque les esprits (bah oui tout était dans la bande annonce).
Bref, le chapitre 2 est loupé, la plupart des critiques (chose rare) sont unanimes sur ce point. Un ratage, quand bien même le film rapporte.

Castiel
12/09/2019 à 02:30

Un ça chapter 3 est en discution. Simon riaux vous devriez degagé muschietti vus que votre vision de l'horreur est tellement mieux. mieux que les 3.9etoiles des spectateurs par exemple ou mieux que les millions de dollars de recette que le succès du film va engendrer. peut-être seriez vous millionnaire vous aussi ? ça vous changerez la vie et vous seriez plus la à rédiger un pseudo article comme celui ci.

Sascha
11/09/2019 à 22:31

Je trouve la critique honnête et censée. Je sors de la séance... Comment dire si ce n'est que la déception est à la hauteur de l'attente... Enorme. Autant le premier film avait un côté malsain et dérangeant (et des scènes d'horreur bien troussées) autant celui-ci me fait penser à un petit thriller psychologique saupoudré d'un peu d'horreur. Surtout, quelle idiotie d'avoir mis 90% des scènes d'horreur dans la bande annonce. Cela tue le film d'entrée de jeu.

De même, les effets spéciaux sont quand même loupés la plupart du temps. Sans compter l'écriture un peu caricaturale des personnages. Comme Simon, je retiens la scène d'ouverture et son ingénieuse utilisation des ballons (magistral et très beau tableau). Mais c'est bien la seule chose que je retiens.

Bref, déception totale

Les Warren
11/09/2019 à 16:07

Mdr donc ce deuxième film est nul ? Merci ecran large vive les conjurings

Birdy
11/09/2019 à 12:32

Dure adaptation que celle de Ça :
1. L'horreur pure : Les passages durs du livre sont risqués pour les producteurs. On pouvait s'attendre à passer à côté des parties les plus hardcores.
2. la durée à l'écran de ces deux pavés : faire une adaptation fidèle, sans sacrifier des passages qui rendent justice à l'intrigue, aux persos, ou au monstre, c'est une série. Ils ont pris le risque de 2 films, avec un choix scénaristique encore plus risqué : les enfants en 1er, les adultes en 2nd. D'où le soucis d'après...
3. La structure narrative : Ceux qui ont lu savent que les allers retours apportent sur plusieurs niveaux de lecture compréhension / émotion. C'est évidemment plus clair pour le spectateur. Mais que le monstre puise sa force dans nos pires travers, et qu'on découvre l'impact de l'affrontement sur deux générations permettaient à King de susciter une émotion évidente : l'enfant qui sommeille en nous, qui a peur du noir, des monstres, et des histoires de fantômes, est toujours un peu là. Caché sous les années et les problèmes de grand. On revenant à Derry, les loosers affrontent qui ils sont devenus aussi.
Pas sur que le film arrive à faire passer tout ça, mais je l'ai pas encore vu...

Simon Riaux - Rédaction
09/09/2019 à 17:32

@enzo78

Je suis chaud patate.

enzo78
09/09/2019 à 17:29

Simon Riaux, le mieux serait que vous preniez les commandes au cas où, un prochain opus pourrait faire son apparition.

Nimp
08/09/2019 à 21:46

Ça 2 est un remake je le r appelles les acteurs sont sublimes et les maquillés sont super un film d horreur c est fait pour avoir peur ok...mais ce pendant cela reste une histoire thriller a finir!!!il a fait un grand spectacle de 3h autant je s avouré!!!

Plus