demi lune
26/03/2018 à 18:49

@MystereK "On aime pas on film, ok, on explique pourquoi et baste et l'avharnement c'est pour les immatures qui n'ont pas compris que le monde ne tourne pas autour d'eux."

J'espère que ta manière de penser tu la transpose dans la vie de tout les jours, du genre " Oh mais ce pain est immangeable car le boulanger n'a pas utilisé la bonne levure, c'est dommage car la cuisson semble parfaite"

Le rol’
26/03/2018 à 16:56

Haine je ne sais pas mais ce film est aussi mediocreet regardable qu’un des films de la prelogie de Lucas.
Rien a sauver ds ce film, au meme titre qu’il,n’y avait rien a sauver ds le 4e Die hard comparé au 3 premiers.

MystereK
26/03/2018 à 16:24

Bonjour Sale Bobine, ce n'est pas de vous que je parlais, même si je trouve plus agréable votre argumentaiton dans votre deuxième réponse que dans la première. Maintenant je n'ai pas vu Tintin, alors je ne peux rien en dire, mais si vous en dites du mal du scénario, vous lui prêter quand même un point fort contre un point faible, c'est déjà la preuve que vous ne critiquez pas de façon binaire.

Juste un avis personnel sur les adaptations, et je le répète, je n'ai pas vu Tintin alors je ne me base pas sur ce film : je pense que lorsqu'une personne s'approprie d'un sujet, il peut s'amuser à trahir l'oeuvre originale si le résultat est réussi. Le cinéma et la BD sont deux mondes diffétents, si cela donne bien, pourquoi pas ? Il y a d'excellent films qui on trahi le livre ou la BD sur lesquels ils étaient basés... je ne pense pas que la fidélité soit être un criète absolu. ça m'est arrivé de me sentir frusté par rapport à une oeuvre déjà existante, mais j'ai toujours essayé après coup d'y réfléchir avec un peu de recul. Quand Spielberg fait Tintin, ce n'est plus du Hergé, c'est du Spielberg, et si c'est du mons bon Spilberg, c'est dommage, mais cela ne sera jamais du Hergé.

Sale bobine
26/03/2018 à 15:33

à MystereK. Quelle condescendance! Je suis objectif dans mon analyse, je ne dis jamais rien gratuitement. J'aime le cinéma de Spielberg, je suis fan de Tintin. La plupart des fans de Tintin n'ont pas apprécié ce film. Je suis sorti de la sale agacé. J'y ai cru pourtant pendant les 25 premières minutes où l'oeuvre d'Hergé est respectée. Ensuite on bascule dans l'univers hollywoodien de ce qu'il de plus laid et superficiel. Le grand guignolesque. C'est certes bien foutu graphiqement, mais le scénario et l'histoire sont d'une médiocrités absolus, absolument pas dans l'esprit de la BD. (point culminant du ridicule: la bataille de grues). Tintin made in Hollywood non merci, et c'est mon droit !

boubiedu06
26/03/2018 à 14:49

Le Royaume du crâne de Crystal était superbe dans l’exacte lignée de ces grandes productions réinventées par le réalisateur originel (Prometheus de Ridley Scott fantastique, Georges Lucas avec la vraie trilogie Star Wars des années 2000 la plus grande trilogie du 21eme, Mad Max fury road de GEorges Miller).
Lorsqu’il y a ce retour au source la proposition artistique paraît dérangeante, étrange, raté, déroutante à l’instar par exemple de la saison 3 de twin peaks par David Lynch.
Mais l’interet de ces propositions c’est d’aller dans des objets à 180 degrés de l’attente. Il faut faire preuve de réinvention complète. GEORGES LUCAS encore une fois a fait preuve de vision et d'originalité, la mise en scène est exeptionnelle comme a l’accoutumé, les séquences de hot road, hangar, course poursuite à moto, univers zone 51 roswell, essais nucléaires, fourmi, John Williams en verve, aventures amazoniennes, pyramides précolombiennes sont jouissives. L’univers de science-fiction est absolument cohérent avec les trois premiers films.
La seule limite c’est le vieillissement du héros et son mariage, il aurait était visionnaire par exemple de rajeunir le personnage numériquement, de plus en 2007 (année de production).
Nous avons donc un objet cinématographique qui forme une quadrilogie superbe et mémorable à la manière de la quadrilogie alien et scream.
Cependant comme toutes propositions artistiques, elle assume son rôle clivant (la seule preuve de son originalité) et ainsi s’attire les foudres de quelques irréductibles qui n’ont toujours pas comprit et acceptés ce que Indiana Jones est vraiment, ce qu’est vraiment la vision complète d’un cinéaste sur son univers.
Et c’est d’ailleurs rassurant d’assister à cela, car un trop pleins d’unanimité autour du film prouve le caractère douteux de celui-ci.
Nevada 1957 affaire classée.

MystereK
26/03/2018 à 14:15

:D :D

Dömonstration par l'exemple du niveau de ces personnes dont je parle. Impossible de discuter normalement, dénigrement des avis différents, utilisation de la violence verbale. Tout ça pour un film... alors que le cinéma devrait être pour nous le plus art du monde, ces personnes en pervertissent l'essence parce qu'elles sont uniquement centrées sur elles mêmes. Point Godwin de l'extremiste du goût atteint en une seule réponse, je pensait pas faire aussi bien et pourtant j'étais certain qu'avec ma réponse,qu'e elles allaient très rapidement prouver mes dire en sortant du bois.

Sale bobine
26/03/2018 à 14:00

à corleone: Tintin est une purge,un film grotesque. Le viol de l'oeuvre d'Hergé. Un des pires films de Spielberg !

corleone
26/03/2018 à 13:33

Manquait plus que l'autre teubé qui croit tout savoir avec ses leçons de morale à 2 balles!!! On s'en branle de ceux qui ont kiffé moi je l'ai trouvé tout pourri et ça fait pas de moi un anti cinéphile non plus puisque pour aimer ou détester un produit il faut l'avoir consommé et le simple fait d'acheter un ticket pour voir un film c'est déjà aimer le cinéma et contribuer à son développement.
DANS TA GUUEELLEE!!!
Merci.

MystereK
26/03/2018 à 13:04

A moins qu'un film ne propage des idées de haines et de violences, aucun film, aussi mauvais soit-il, ne mérite qu'on le haïsse. Qu'on ne l'aime pas, c'est une chose, mais la haine que certains éprouvent contre certains films juste parce qu'ils ne sont pas à leurs goûts est un sentisment indigne d'un amateur de cinéma et irrespectueux envers les spectateurs qui les aimés. Les goûts des uns ont autant le droit d'exister que les gouts des autres. On aime pas on film, ok, on explique pourquoi et baste et l'avharnement c'est pour les immatures qui n'ont pas compris que le monde ne tourne pas autour d'eux.

Dirty Harry
26/03/2018 à 00:12

Je suis scandalisé du sort réservé aux singes dans cet épisode : ils s'en sortent tous vivants ! Normalement ils terminent soit en sorbet soit pourris au dattes empoisonnées...
Texte très juste rien à ajouter. Ah si : trop de personnages secondaires mais qui ne sont pas aussi drôles que Marcus Brody, Sallah ou Jones senior. Ou complètements inutiles tels les agents gouvernementaux qui interrogent Indy sans suite ou build up. (et aucune nana sexy, alors que c'est une série qui doit être comme James Bond, on s'en fout des ménopausées !).
Bizarre de se dire qu'il y aura un 5e...

Plus