Insidious

Insidious




24 jan. 2012 Par limubai Star Rating 6

 

Une gentille famille américaine emménage dans une maison trop grande et bien étrange dans laquelle se baladent des esprits frappeurs. Qui, pourquoi, comment ? On a déjà vu ça quelque part, dans Poltergeist, Amityville et compagnie. Mais l'artisan James Wan, qui n'est pas un sot (chacun l'orthographiera selon son humour du moment) a le bon goût de rendre hommage à un modèle établi plutôt que le dupliquer, particulièrement dans une première segmentation qui respecte toute la discipline grammaticale du genre paranormal : apparitions fantomatiques et monstrueuses, portes et parquet qui claquent ou grincent, musique escaladant brutalement les aigus, jeux sur l'obscurité et le hors-champ. Tout y est, rien ne fait défaut. Les appuis du fauteuil morflent, le pari, traumatisant par instants, semble réussi de flanquer, sur la forme simplement, une trouille carabinée. Non repu, Wan a l'ambition d'aller plus loin et quitte ce climat d'épouvante dit classique pour une atmosphère presque onirique (cf. le scénario), dont l'essence loge autant dans Drag me to Hell de Sam Raimi pour le côté farce noire et grotesque que l'Orphelinat from Spain pour le mysticisme flippant. On met au défi quiconque de jurer sur un livre saint qu'il n'a pas sursauté un chouia durant une séquence de spiritisme cauchemardesque que n'aurait pas reniée Rob Zombie, mais cette seconde partie est moins diabolique que la première, par son côté répétitif dans la suggestion de l'horreur, qui à force de jouer avec les figures et couleurs grandguignolesques, finit par se mordre la queue dans un registre qui nécessite des pincettes plutôt qu'un palot. Effort mitigé au final, Insidious n'en demeure pas moins globalement efficace. Et remplit de fait son rôle de divertissement popcorn bancal mais stylé...


LIENS SPONSORISES

PHOTOS DU FILM

  Voir le photo  

  Voir le photo  

  Voir le photo  

PLUS DE PHOTOS

PARTAGER

En parler sur Facebook Voter pour cet article sur Wikio



Tonton BDM :

Star Rating 9
Le meilleur film de maison hantée depuis… Ben non, en fait : le meilleur film de maison hantée, tout court.

Laurent Pécha :

Star Rating 8
Un tribut aux meilleurs films d’horreur du monde qui fout grave les pétoches. Le film d’horreur de l’année 2011 !

Stéphane Argentin :

Star Rating 7
James Wan digère les thèmes éculés de la maison hantée et de la possession démoniaque pour nous livrer sa vision flippante et maîtrisée de bout en bout.

Simon Riaux :

Star Rating 7
Après soixante minutes cauchemardesques, le film perd en intensité, mais constitue un sacré pas en avant pour James Wan, qui se rapproche de plus en plus de la peur, la vraie.

Vincent Julé :

Star Rating 6
Pourquoi passer de Rose Byrne à Patrick Wilson, de la peur insidieuse à l’attraction Disneyland ?

Sandy Gillet :

Star Rating 6
Une première heure efficace qui tend à se perdre ensuite dans une resucée de Poltergeist beaucoup moins convaincante. Ceci dit, le meilleur film à date de James Wan.

Patrick Antona :

Star Rating 5
Une première partie qui utilise à raison les bons artifices de la maison hantée, mais après un virage à la “Ghostbusters”, voilà que l’on se retrouve dans un resucée des Freddy (les plus mauvais soit dit en passant).

Didier Verdurand :

Star Rating 4
Oui, vos tympans seront terrifiés. Pour le reste, bof…


Gregmond13/07/2011 18:54 par Gregmond

C’est pas parce que Ciment a signé un livre culte sur Kubrick que je suis absolument d’accord avec lui. Surtout que Pécha ne tardera pas à écrire un ouvrage du même niveau au propos de Renny Harlin. Mais quand même, s’astiquer la nouille sur Minority Report, ca me semble un rien [...] LIRE LA SUITE
Julio Lopez13/07/2011 18:37 par Julio Lopez

ça fait un peu passer les fournisseurs d’accroches pour des marioles. :jaimz: L’idole de Laurent, c’est Michel Ciment ! http://www.cinemagora.com/images/films/17/34917-b-minority-report.jpg LIRE LA SUITE
chdx13/07/2011 16:13 par chdx

Non, sérieusement, y a pas que EL pour avoir dit du bien de ce monumental nanar. Même les fadas de Mad Movies avait pourtant affiché plus de retenue avec un “Le film le plus terrifiant de l’année [COLOR=Red]?”. Après, “l’accroche Ecran Large provoquant un raz-de-marée dans les salles”, c’est bien sympa pour [...] LIRE LA SUITE

À ne pas manquer

Newsletter