Spider-Man

Spider-Man

VOTRE NOTE: HateStar RatingLove



23 avr. 2012 Par jawssm Star Rating 7

 

L'homme-araignée gagne enfin ses galons d'icône de la pop culture avec cette adaptation cinématographique qui aura explosé le box-office mondial. Il est vrai que la décision de confier les rênes de ce coûteux projet au réalisateur de la trilogie "Evil dead" était en soi une évidence, l'homme ayant lui-même porté à l'écran son "Darkman", pastiche horrifique du mythe du super-héros. La caméra providentielle de Raimi parvient à donner corps au virevoltant adolescent arpentant les gratte-ciels new-yorkais avec une virtuosité telle qu'elle procure une émotion inédite à l'époque, celle de du vertige! Au légendaire John Dykstra d'ensuite parfaire cet environnement numérique et de fluidifier l'action intégrant le personnage créé par Steve Ditko, une mission remportée au-delà des espérances, le spectateur étant l'hôte du fameux Peter Parker lors de ses impressionnantes acrobaties aériennes.

De plus, l'agilité et le fameux sixième sens de ce dernier achèvent d'en faire un personnage dignement transposé à l'écran lorsqu'il revêt son costume afin de coffrer du méchant. De plus, Raimi a saisi le caractère hédoniste, généreux et un poil naïf de l'adolescent (par définition idéaliste) tout en conservant cette touchante timidité et cet amour inébranlable pour sa tante May incarnée avec justesse par Rosemary Harris. A ce titre, la première partie est un modèle d'exposition et de caractérisation d'un personnage tantôt vanné par ses camarades, tantôt respecté pour son intellect supérieur dont la fameuse Arachné radio-active va bouleverser l'existence et les fondamentaux.

En gros, ce n'est pas l'histoire de Spiderman mais celle de Peter Parker! Mais le petit génie de la science ne serait rien sans son amour embarrassé et malheureusement platonique pour sa muse Mary-Jane, divinement interprétée par la radieuse Kirsten Dunst, atout romantique de cette relation complexe. J.K. Simmons campe quant à lui un odieux et mesquin Jonah Jameson en tout point fidèle à son alter-égo de papier tandis que Willem Dafoe cabotine maladroitement en bouffon vert au costume que l'on croirait tiré d'une mauvaise sitcom nippone! Un parti-pris esthétique parmi les rares points faibles du film, faute de goût des exécutifs de Sony ou choix hasardeux du réalisateur? La question mérite pleinement d'être posée...

Toutefois, Raimi ne néglige aucunement la superbe psychologie de ses personnages et combine astucieusement plusieurs épisodes marquants de la saga de l'homme-araignée (la mort tragique de l'oncle Ben, la chute du pont de Brooklyn...) en les réinterprétant à sa façon. Le film gagne donc ses galons d'œuvre justifiée et offre une nouvelle vision d'un masque que l'on croyait connaître sur le bout des doigts!


LIENS SPONSORISES

PHOTOS DU FILM

  Voir le photo  

  Voir le photo  

  Voir le photo  

PLUS DE PHOTOS

PARTAGER

En parler sur Facebook Voter pour cet article sur Wikio



Laurent Pécha :

Star Rating 9

Patrick Antona :

Star Rating 8

Bruno Laurent :

Star Rating 8

Stéphane Argentin :

Star Rating 8

Geoffrey Crété :

Star Rating 7
Ce que Sam Raimi perd du côté du kitsch, il le gagne en sincérité et en nuances avec ses héros, encore aujourd’hui parmi les mieux écrits du genre.

Julien Foussereau :

Star Rating 7

Vincent Julé :

Star Rating 7

Didier Verdurand :

Star Rating 7

Sandy Gillet :

Star Rating 7


La Rédaction30/11/1999 01:00 par La Rédaction

Spider-Man

Vous pouvez discuter ici du film Spider-Man. Cliquez ici pour voir la page complète : http://www.ecranlarge.com/movies-details-1522.php LIRE LA SUITE

À ne pas manquer

Newsletter