Rien à déclarer

Rien à déclarer




Par Didier Verdurand Star Rating 3

12 ans séparent Avatar de Titanic, le film qu'on a le plus souvent comparé à Bienvenue chez les Ch'tis, box-office oblige. Nul doute que cette fois, les journaleux s'abstiendront de citer James Cameron au côté de Dany Boon qui lui n'aura attendu que 3 ans pour enchaîner. Déjà parce que même si Rien à déclarer devrait faire quelques millions d'entrées, [...]

LIRE LA SUITE

Tonton BDM :

Star Rating 4
C’est plus ambitieux que les Ch’tis… Dommage que ça soit moins drôle. Le père Dany Boon ne force pas son talent, mais l’abattage des acteurs fait globalement le job.

Stéphane Argentin :

Star Rating 4
Quelques bons fous rires au milieu d’un ensemble très inégal et qui part de plus en plus en sucette à mesure que la fin approche.

Sandy Gillet :

Star Rating 3
Rien à carrer du public.

Patrick Antona :

Star Rating 3

Laurent Pécha :

Star Rating 3
Rien à déclarer… au niveau de l’humour. Tout ce qui marchait dans Bienvenue chez les Ch’tis n’a pas passé la douane cinématographique.

Didier Verdurand :

Star Rating 3
Dany Boon franchit avec de gros sabots la frontière entre le populaire et le lourdaud.

Nicolas Thys :

Star Rating 2

08 avr. 2011 | jawssm :

Star Rating 2

“Bienvenue chez les Cht’is”, énorme succès-surprise, n’était pas un modèle de finesse mais il savait être drôle, surtout dans sa première moitié. C’est bien ce qui fait défaut au nouveau film du réalisateur, de l’humour et pas une succession de clichés lourdingues et de situations dignes d’un Jean-Marie Poiré! Car si on excepte un ou [...]LIRE LA SUITE

15 fév. 2011 | Ilan Ferry :

Star Rating 3

Histoire d’être aussi paresseux que le film on va dire que tout est dans le titre ! LIRE LA SUITE

09 fév. 2011 | WhiteSnake :

Star Rating 0

Refusant de tomber dans la facilité d’une suite à Bienvenue chez les Ch’tis, Boon préfère se lancer un nouveau défi dans le genre qui est le sien. Se basant, une nouvelle fois sur ses origines, en proposant la rencontres entre deux personnalités marquées par le poids de leur tradition dans des régions liées mais différentes, [...]LIRE LA SUITE

À ne pas manquer

Newsletter