Dwayne Johnson, cannibale chez Michael Bay27 avril 2012 - Simon Riaux

Image 597663
0 réactions
0
Commentaires
0
Commentaires

Le prochain “petit“ film du subtil Michael Bay, intitulé Pain and Gain, est doté d'un synopsis à la fois limpide, concis, et potentiellement fascinant : Ils étaient des bodybuilders avec un penchant pour les stéroïdes, les stip teaseuses, et l'argent facile. Ils sont devenus expert dans l'usage d'un outil des plus motivants : la torture. C'est donc avec une excitation paroxystique (en faire trop, c'est encore trop peu) que nous livrons à vos pupilles émerveillées ce cliché du formidable Dwayne Johnson. Comme d'habitude, on rougit devant l'anatomie du comédien, autrement plus impressionnante que celle de Ryan Gosling (note du rédac chef : ptêtre, mais s'ils veulent faire un combat de boue pour se départager, je prends), ici dans une posture bien particulière, puisqu'il s'apprête à cuisiner ce qui ressemble fort à... une main humaine.

On se souviendra évidemment d'une de ses immortelles répliques issue de sa carrière de catcheur : « can you smell what The Rock is cooking ? » et si l'on est pas convaincu que le fumet nous enchante les narines, on est quand même impatients d'y goûter.

 

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire