Top des meilleures scènes de sexe - n° 227 août 2010 - Vincent Julé

Top Sexe
1 réactions
0
Commentaires
0
Commentaires

Après vous avoir proposé nos classements des meilleurs films d'horreur puis des meilleurs films de science-fiction, l'équipe d'Ecran Large s'est très longuement réunie pour délibérer et choisir ses 25 meilleures scènes de sexe de l'histoire du cinéma. Deux mois de gestation - il a bien fallu revoir les dites séquences pour que le vote soit le plus éclairé possible - pour un classement qui prêtera forcement à débat.

Et comme on ne change pas une formule qui gagne, on a fait appel à notre guest préféré, le réalisateur Vincenzo Natali pour commenter notre classement. Un choix d'autant plus logique que son récent Splice, offre l'une des scènes de sexe les plus troublantes vues sur un écran de cinéma de récente mémoire. 

 

N°25  : Mickey Rourke a de la chance !

N°24 & 23 : Femmes des années 80

N°22 & 21 : Le verbe, le cul, le plaisir

N°20 & 19 : Le cul de Rebeccas, le zizi de Bruce

N°18 & 17 : Alors, ils ont vraiment baisés ou pas ?

N°16 & 15 : Viva España & Mexico !

N°14 & 13 : Oh, mais, mon Dieu, il va la tuer !

N°12 & 11 : Le tourisme sexuel, de la rue à l'escalier !

N°10 & 9 : Deux générations, deux frissons !

N°8 : Emmanuelle aime la gadoue !

N°7 : Faites l'amour, pas la guerre... ou alors les deux !

N°6 : La sodomie, c'est pas interdit !

N°5 : Christian Slater, notre maître à tous !

N°4 : L'amour, le vrai... à la papa !

N°3 : Baiser ou conduire, il faut choisir... ou pas !

 

 

 2Basic Instinct  (1992) de Paul Verhoeven

 

Vincenzo Natali : Une scène de sexe filmée comme un scène de suspense. Du tout bon, même si franchement, ce n'est rien comparer à ce qu'a fait Verhoeven dans Le quatrième homme, lorsque Jeroen Krabbe a son « membre » coupé aux ciseaux ! Reste que cette scène de Basic Insctinct est superbement mise en scène, et la musique est géniale.

 

Laurent Pécha : Et non, Sharon n'obtient pas la première place de notre classement, battue par... Mais l'incendiaire blonde a tout fait pour l'obtenir. Dans ce qui est assurément la scène de sexe la plus chaude d'un blockbuster (352 millions de dollars récoltés dans le monde), l'actrice et son fougueux partenaire (Michael Douglas ne semble pas jouer, tellement cet ex-accroc au sexe vit la scène intensément) revisitent presque toutes les positions du Kamasutra. La caméra de Paul Verhoeven ne perd pas une miette de cet accouplement que l'on attendait (enfin surtout Nick) depuis les premières minutes du film. Et le Paulo récompense allégrement notre attente réussissant l'exploit de faire jouer (et jouir) ses stars comme personne avant lui n'avait sur le faire à un tel niveau de production. Chapeau l'artiste !

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire