Critique : Ma place au soleil

0 réactions
0
Commentaires
0
Commentaires
13 mars 2007 - Laurent Pécha

Surfant sur la mode du film choral sévissant actuellement dans le cinéma français (Fauteuils d'orchestre, Selon Charlie, Le Héros de la famille…), Ma place au soleil est avant tout une nouvelle occasion de voir à l'œuvre toute une ribambelle de stars hexagonales. Les Cécile de France, Lemercier, Lanvin, Deneuve, Bacri, Lindon laissent ici place à Dutronc, Cluzet, Dussollier ou encore Mélanie Doutey. À eux et leurs partenaires tout aussi prestigieux (Élodie Bouchez, Nicole Garcia, Valeria Golino,…) de jouer la tragi-comédie humaine de la vie vue par l'œil poético-lucide de Eric de Montalier et sa triple casquette de scénariste-réalisateur-acteur.

Comme tout film choral non maîtrisé à la perfection (c'est-à-dire non signé Paul Thomas Anderson), Ma place au soleil souffre de l'importance que l'on accordera selon sa sensibilité aux divers segments de vie croqués avec un ton souvent très juste par le jeune cinéaste débutant. Et au petit jeu des préférences, c'est le couple le plus vieux, celui joué par Dutronc et Garcia, qui emporte l'adhésion, la noirceur et le poids des non-dits d'une situation que l'on pense inextricable exerçant une fascination magnifiée par un jeu d'acteurs irréprochable.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire