Capitaine Kronos tueur de vampires - DVD

Capitaine Kronos tueur de vampires

Capitaine Kronos tueur de vampires
dvd note 3 country_flag

CLIQUEZ POUR LA JAQUETTE HD


FICHE DVD LIRE LA CRITIQUE FILM LIRE LE TEST DVD
LE FILMStar Rating 7
IMAGEStar Rating 8
SONStar Rating 7
BONUSStar Rating 3
CAPTURES VOIR LA FICHE FILM

TEST TECHNIQUE

11 nov 2005 Par Patrick Antona

Tentative de renouveler le genre du film vampirique en y ajoutant de l'action à base de cape et d'épée et une bonne louche d'érotisme, Capitaine Kronos est l'exemple manifeste de ce que tentait de faire la Hammer au début des années 70 pour reconquérir un public qui commençait à le bouder. Ces tentatives mèneront à la création de produits hybrides tels que Les Sept vampires d'or ou Dr Jekyll & sister Hyde plus ou moins réussis mais cela n'empêchera pas la « vieille anglaise » de sombrer à la fin de la même décennie.


Capitaine Kronos se présente donc comme un habile mélange de « chambara » (son personnage usant d'ailleurs d'un katana importé du Japon), de western (nous avons droit à une scène de saloon), et de film d'épouvante, le tout se déroulant dans un 18ème siècle anglais reconstitué avec plus ou moins de bonheur. Ainsi nous suivons les péripéties du chasseur de vampire et épéiste Kronos qui cherche à débusquer, aidé de son assistant bossu et de la charmante Carla (Caroline Munro, magnifique !), le vampire responsable de la vieillesse prématurée de jeunes jouvencelles égarées dans la forêt environnante le domaine de la famille Durward, nobles anglais dissimulant un lourd secret familial.


Il est dommage que Brian Clemens (co-créateur de la série Chapeau melon et bottes de cuir et scénariste ultra-prolifique) n'ait pas réussi à transcender son postulat de départ pour faire de Capitaine Kronos un film plus passionnant. L'atmosphère extrêmement badine voire légère dans laquelle baigne l'action ainsi que le look trop clean de son héros éponyme (avec un Horst Janson manquant singulièrement de charisme) n'œuvre pas dans le sens d'un genre qui mérite quand même plus de tenue. La preuve en est faite avec la direction des scènes d'action plutôt fades qui émaillent le récit. Il faut ainsi vraiment attendre le duel final pour voir une scène de cape & d'épée qui soit exemplaire. Il n'en demeure pas moins que le film est visuellement très plaisant (et la présence déshabillée de Caroline Munroe n'étant pas l'un des moindres attraits !) et que l'humour affiché soit plutôt réussi (à savoir dans la scène d'exécution à rallonge du vampire virant au supplice !), même si l'absence d'une atmosphère morbide se fait parfois cruellement sentir, en particulier dans les scènes de vampirisation.


À signaler que la photographie superbe et une composition musicale très « hype » de Laurie Johnson (Chapeau melon et bottes de cuir comme par hasard) sont pour beaucoup dans les points positifs du film. Preuve qu'être un très bon scénariste ne suffit pas à faire un bon réalisateur (n'est-ce pas Mr. David Goyer ?), Brian Clemens accumule les détails concernant les vampires (ils peuvent vivre au grand jour, la croix n'est pas une arme fatale) mais ne réussit pas à les exploiter correctement, même si sa mise en scène se montre parfois inventive, avec des cadrages biaisés ou en usant d'un habile jeu de miroirs dans la scène finale.


Malgré son côté inabouti, Capitaine Kronos reste néanmoins un film grandement recommandable et une œuvre de référence. Il est en effet évident que des films comme la saga des Blade ou Vampire Hunter-D lui doivent beaucoup.


Capitaine Kronos est proposé dans une master lumineux respectant les couleurs et les contrastes, le tout assorti d'une très bonne compression. La VO et la VF, toute deux en Dolby Mono 2.0 d'origine, sont de très bonne qualité et permettent de découvrir avec bonheur la musique si particulière de Laurie Johnson. Côté bonus, on trouve un documentaire intitulé Les Archives de la Hammer d'Ashley et Robert Sidaway (4/3, VOSTF, 24min 47s). Narré par Oliver Reed. le document est Ici centrée sur les femmes-vampires de la Hammer avec des extraits émoustillants du Cauchemar de Dracula, des Maitresses de Dracula et surtout de Lust for a vampire et des Vampire lovers.

CETTE EDITION

Disque 1: Capitaine Kronos tueur de vampires
Emballage: Keep Case
Duree: 87 min
Format d'image: 1.66:1
Type de disque: 1 DVD-9
Encodage: MPEG2
Disque standard: PAL

DISQUE 1

  • Documentaire Les archives de la Hammer sur les vampires (25min, VOSTF)

Captures


La Rédaction 02/04/2007 20:43 par La Rédaction

[DVD] Capitaine Kronos tueur de vampires - Zone 2

Vous pouvez discuter ici du DVD/HD Capitaine Kronos tueur de vampires. Cliquez ici pour voir la page complète : http://www.ecranlarge.com/dvd-details-1569.php  LIRE LA SUITE

Newsletter