Vengeance de l’aigle (La) - DVD

Vengeance de l’aigle (La)

Vengeance de l'’aigle (La)
dvd note 3 country_flag

CLIQUEZ POUR LA JAQUETTE HD


FICHE DVD LIRE LA CRITIQUE FILM LIRE LE TEST DVD
LE FILMStar Rating 8
IMAGEStar Rating 8
SONStar Rating 7
BONUSStar Rating 7
CAPTURES VOIR LA FICHE FILM

TEST TECHNIQUE

28 oct 2005 Par Patrick Antona

Wu Xia Pian de la dernière génération de la Shaw Brothers, La Vengeance de l'aigle permet d'apprécier le talent particulier de Sun Chung, artiste encore peu connu chez nous. Souvent assimilié à un yes-man qui passe aisément du film érotique (The Sugar daddies) au polar violent (Big bad sis), il est désormais considéré comme un auteur à part entière, son style flamboyant le rapprochant de Chu Yuan avec qui il partage le goût des intrigues alambiquées.


Dans La Vengeance de l'aigle, le duo de chevaliers errants interprété par Ti Lung, dans un rôle plus sombre qu'à l'accoutumé, et Alexandre Fu Sheng, dissimulant son véritable objectif par une bonhomie trompeuse, permet à Sun Chung et son scénariste Ni Kuang de ménager un suspens des plus intéressants. La lutte qu'ils mènent contre Ku Feng (encore lui), impérial patriache de la bande du « Bateau de Fer », est structurée en fonction de la découverte des motivations intimes des deux héros, usant du flash-back avec génie pour illustrer le destin particulier de Ti Lung (l'éprouvante et émouvante scène avec Shi Szu en étant l'exemple parfait), ou d'artifices ingénieux tel que le gel d'image pour souligner la brutalité des affrontements. Ce côté violent est encore plus renforcé par la personnalisation des armes des protagonistes : le fléau pour Ti Lung, les bracelets-poignards de Fu Sheng et les griffes de Ku Feng.



Succèdant à David Chiang en tant que compère attitré de Ti Lung, Alexandre Fu Sheng laisse de côté ses personnages de naïf habituel pour composer un personnage plus profond, usant certes d'humour, mais à bon escient. Quant à Ti Lung, il offre à nouveau une prestation exemplaire et porte une bonne partie du film sur ses viriles épaules, héros ambivalent en quête de rédemption.


Mais celui qui est la véritable surprise du film c'est encore une fois Ku Feng, père adoptif des aigles, à savoir des orphelins éduqués pour devenir de véritables armes vivantes, enfants qu'il n'hésite pas à martyriser afin qu'ils deviennent plus malléables entre ses mains, démontrant qu'il est le méchant parfait depuis La Rage du tigre. Inutile de dire qu'il est à deux doigts de voler la vedette au duo vengeur du film et on peut se rendre compte, dans l'imposant affrontement final, qu'il est aussi un artiste martial émérite.
La Vengeance de l'aigle dispose non seulement d'une direction artistique de grande qualité, alternant décors somptueux et scènes en extérieurs, mais aussi de chorégraphies et cascades effectuées sous la houlette de Tang Chia qui sont parmi les meilleures produites à cette époque.


Mais le film, avec son côté serial assumé, en plus d'être passionnant, n'en demeure pas moins un drame aux résonnances plus profondes qu'il n'y paraît, avec toujours ces questions d'honneur et de remise en question de valeurs (amenant ici au parricide), sous-jacentes aux films chinois. On peut le classer dans la qualité des chefs d'oeuvre de la Shaw Brothers et dire de Sun Chung qu'il a réussi un coup de maître pour un coup d'essai dans le genre.


Vivement que Wild Side nous sorte d'autres films de ce réalisateur, on dit le plus grand bien de The Breaking deadly sword , toujours avec Ti Lung et Fu Sheng...


Au niveau image, la version restaurée à partir du négatif original est excellente. Les couleurs sont éclatantes, les contrastes sont respectés, la compression est correcte. On peut juste noter de temps en temps que les couleurs rouge et verte sont parfois trop poussées et ont tendance à déborder sur certains plans mais rien de vraiment dérangeant.


Comme tous les films de cette fournée, seule la version originale mono en mandarin est proposée. Pas de remixage donc et quelques petits défauts qui ont survécu avec le temps. Bien que le mixage d'origine soit correct, avec les dialogues respectés et des effets sonores percutants, la musique et les voix ont tendance à saturer lorsque le niveau augmente.


Question Bonus, nous avons droit à deux entretiens dont le premier est remaquable à plus d'un sens.
Présentation du film par Ku Feng (3 min): Et oui notre cher Ku Feng, troisième vedette du film, se permet de tailler un costard à Ti Lung et Fu Sheng, insistant sur le côté peu sensationnel de leur jeu, jugeant que son rôle de méchant est le pilier essentiel du film de Sun Chung ! Sacré Ku Feng, on lui souhaite longue vie quand même !


Eddy Ko l'indépendant (13 min) : Dans cette interview réalisée par Frédéric Ambroisine à Hong-Kong, Eddie Ko (qui connait une mort aérienne dans le film) évoque sa longue carrière d'acteur/cascadeur . De ses débuts aux côtés de Ti Lung à son retour à la Shaw, en passant par son blacklistage, c'est un Eddie Ko extrêmement prolixe qui nous livre quelques anecdotes savoureuses.


On retiendra surtout la comparaison avec les méthodes de travail américaines (il a participé à L'Arme fatale IV) mais aussi la notion de partage entre direction d'acteurs et scènes d'action telle que l'appliquait Chang Cheh ou Chu Yuan. Édifiant !


Portrait de Fu Sheng (7 min) : Documentaire de la TV hongkongaise (proposé au format 4/3) très orientée « peopleet » qui ne donne qu'un court aperçu de la brève carrière d'Alexandre Fu Sheng, mort on le rappelle dans un accident de voiture au fait de sa gloire.


Si on peut passer sur le témoignage de son ex-femme (quoique l'extrait du duo façon Carpentier est assez savoureux), il n'en demeure pas moins que l'émotion passe lorsque Ti Lung évoque sa tristesse. Il n'y a pas à dire, c'est un vrai géant ce type-là !


Sont ensuite mis à disposition la article-details_c-trailers remastérisée avec sous-titres français, une galerie photos et affiche proposant l'affiche originale et un diaporama de 18 photographies du film, pouvant être imprimées via l'interface PC, et les liens Internet habituels. Les filmographies donnent l'éventail quasi complet des films de Sun Chung et des acteurs Ti Lung, Fu Sheng, Ku Feng et Shih Szu.

CETTE EDITION

Disque 1: Vengeance de l’aigle (La)
Emballage: Slim
Duree: 87 min
Format d'image: 2.35:1
Type de disque: 1 DVD-9
Encodage: MPEG2
Disque standard: PAL

DISQUE 1

  • Présentation du film par Ku Feng (acteur)
    Portrait de Fu Sheng
    Eddy Ko l'indépendant : Entretien avec l'acteur / cascadeur
    Galeries photos et affiche
    Filmographies
    Bande-annonce

Captures


LIENS SPONSORISÉS

La Rédaction 02/04/2007 20:40 par La Rédaction

[DVD] Vengeance de l’aigle (La) - Zone 2

Vous pouvez discuter ici du DVD/HD Vengeance de l’aigle (La). Cliquez ici pour voir la page complète : http://www.ecranlarge.com/dvd-details-1480.php  LIRE LA SUITE

À ne pas manquer

Newsletter