Test : Triangle

0 réactions
0
Commentaires
0
Commentaires
18 juillet 2011 - Tonton BDM

P'tite bête à festivals qui monte, qui monte, Triangle est un film très intéressant, explorant des thématiques passionnantes, telles que les boucles temporelles ou la « traversée du miroir ». Le symbole du miroir étant présent tout le long du film, l'auteur de ces lignes avait d'ailleurs un temps envisagé de rédiger l'intégralité de ce test à l'envers, mais avouez qu'au niveau de la compréhension, ec n'tse dnauq emêm sap sèrt euqitarp. Voilà, donc Triangle débarque en Blu-ray, sous les couleurs de CTV. C'est un très beau Blu-ray, oscillant entre les séquences douces et celles proposant un piqué d'enfer, faisant le slalom entre les passages tranchants et surexposés et d'autres où les contrastes semblent réduits au plus strict minimum (ce qui a également forcément un impact sur la définition). Idem pour le grain cinéma, apparaissant et disparaissant au gré des séquences. C'est très déstabilisant au premier abord, mais on peut supposer, sans trop en dévoiler sur le film, que le fait de jongler entre les textures est une volonté artistique de la part de Christopher Smith. Malheureusement, le fait de proposer le film en 25 images/secondes (1080i) ne semble pas coller avec les volontés du cinéaste, qui a tourné son film en HDCAM SR avec la Genesis de Panavision. D'ailleurs, les autres éditions du film de par le monde (USA, Royaume-Uni, Allemagne) proposent le film en 1080/24p.

 

 
Accédez à la galerie en cliquant sur la capture ci-dessous

Triangle cap HD

 

Niveau son en revanche, les deux pistes VF et VO en DTS-HD Master Audio 5.1 sont absolument énormes. Pleines d'effets dynamiques littéralement étourdissants, tourbillonnants, formi, formi, formi, formidables, véri, véri, véri, véritables, bref, en un mot : épatants, ça tourne dans tous les sens sans oublier les indispensables effets d'ambiance (clapotis de l'eau, orage, échos...). Du côté des suppléments, la plupart des bonus de l'édition britannique se sont perdus en traversant la Manche : il ne nous reste qu'un making of, certes sous-titré, mais où sont passés les scènes coupées, les storyboards ou encore le commentaire audio de Christopher Smith ?


Apport HD : Encore un très beau Blu-ray qui loupe le coche en ne proposant qu'un encodage en 1080i. On aurait également aimé retrouver l'intégralité des suppléments de l'édition anglaise.

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire