BOX-OFFICE

Box-office USA du 30 mars au 1er avril 2012
some descriptive text here
TITRE RECETTES SEMAINES EVOLUTION CUMUL NOMBRE DE CINÉMAS MOYENNE PAR CINÉMA DISTRIBUTEUR
Hunger games 61,1 2 -59.9% 251 4137 14769 LionsGate
Colère des Titans (La) 34,2 1 - 34,2 3545 9647 Warner
Blanche Neige 19 1 - 19 3603 5273 Relativity
21 Jump Street 15 3 -26.7% 93,1 3148 4764 Sony
Lorax 8 5 -39.3% 189,6 3264 2450 Universal
John Carter 2 4 -60.5% 66,2 2397 834 Buena Vista
Salmon fishing in the Yemen 1,3 4 +81.3% 3,2 483 2691 CBS
Act of valor 1 6 -50.7% 67,7 1239 807 Relativity
Mille mots 0,9 4 -53.1% 16,5 1007 893 Paramount / Dreamworks
Voyage au centre de la Terre 2 : L'île mystérieuse 0,8 8 -38.5% 98,5 908 881 Warner
En parler sur Facebook

01 avr 2012 | par Laurent Pécha

La petite colère des Titans

Au vu du résultat catastrophique sur l’écran et le fait que la Warner ait caché son film, il y a comme une sorte de justice que La Colère des titans se ramasse au box-office. La suite du Choc des titans a beau engranger 34,2 millions de dollars, elle fait presque deux fois moins que le premier week-end du film de Louis Leterrier et ses 61,2 millions qui était sorti presque à la même date. Autant dire que les 163,2 millions récoltés par Le Choc ne sont pas prêts d’être dépassés et la barre des 100 millions sera sans doute bien difficile à atteindre si les réactions des spectateurs sont les mêmes qu’au sein de la rédaction d’Ecran Large. La possibilité de voir un 3ème épisode des aventures de Persée devient nettement moins probable que par le passé.

Il faut reconnaître aussi que les nouveautés de cette semaine doivent affronter le phénomène Hunger games qui bouffe à tous les râteliers d’âge. Avec une première place et 61,1 millions engrangés dans le week-end, le film de Gary Ross continue de sortir des chiffres impressionnants comme celui d’être le 7ème deuxième meilleur week-end de l’Histoire. Avec déjà 251 millions de dollars récoltés (5ème film à le faire aussi rapidement, ses devanciers n’étant que des suites), Hunger games, même s’il perd 61% de son audience, est toujours en avance sur les temps de passage de n’importe lequel des films de l’autre saga auquel on le compare : Twilight.

En dégainant les premiers dans la course au film sur Blanche Neige, Relativity a marqué des points mais son Mirror, Mirror (Blanche Neige en France) a lui aussi bien souffert de la concurrence de Hunger Games. Ce qui lui vaut une troisième place et un cumul à 19 millions. Les vacances de pâques approchant, il y a des chances que la baisse de spectateurs inévitable soit nettement moins dure qu’habituellement, de quoi envisager un équilibre en fin de carrière avec le budget annoncé de 85 millions.

Retrouvez le dernier box-office français en CLIQUANT ICI

Newsletter