••• Flop cinéma 2009 de la rédaction


29 déc 2009 Par Jean-Noël Nicolau


On appelle ça un plébiscite. Depuis 2005, où l'on vous a proposé pour la 1ère fois le classement de nos pires films de l'année écoulée, on n'avait jamais vu un film atteindre un tel score contre lui. Sur 13 votants, Cineman a été cité 10 fois dans les listes respectives, dont 8 fois à la première place. Les 3 qui ne l'ont pas cité...ne l'ont pas vu. Les deux qui ne l'ont pas nommé à la 1ère place, ont vu Lady Blood. Peut être que si tout le monde avait pu voir le film de Jean-Marc Vincent, l'histoire aurait été autrement. Mais pas de projection de presse, une seule salle dans Paris pendant une semaine, ont eu raison de notre possibilité de découvrir le phénomène vu par Ilan et Flavien. Un phénomène qui s'octroie toutefois une bonne 6ème place ici.

Mais revenons à la purge de Yann Moix qui s'offre donc un score de titan. Plus de 20 point d'avance sur son dauphin, plus du double d'avance sur le troisième. La messe est dite.

Et la suite ne donne pas envie de s'écrier cocorico puisque la France, à défaut de briller sur les terrains de foot, empoche la deuxième place du classement avec Humains. L'avantage de ce dernier : c'est un magnifique nanar qui aura fait hurler de rire les membres de la rédaction (« On a essayé de me pêcher »).

Avant de retrouver notre chère production française plus basse dans le classement, c'est au tour des USA d'en prendre pour son grade avec en 3ème place, Dragonball evolution, étron filmique indéfendable (celui qui a des arguments construits et censés pour venir au secours de la chose, est prié d'envoyer un mail à la rédac, on est curieux de lire).

Ensuite, c'est la polémique de cette fin d'année avec Paranormal activity. Excellent ou nul, il y a les deux camps à la rédac mais celui qui pense que c'est juste LA plus belle arnaque de ces dernières années, est plus nombreux (ou mieux organisé) et hop 4ème place pour le home movie ultra chiant qui tente de faire peur avec un drap et deux portes qui claquent.

On retourne dans l'exotisme et les combats plus débiles les uns que les autres avec en 5ème position, Blood, the last vampire. Une catastrophe ambulante qui comme Dragonball, flingue le moral du moindre fan de l'anime dont il s'inspire.

En 7ème position, un autre film qui divise la rédaction : Prédictions d'Alex Proyas. Défendu dans nos lignes à l'époque de la sortie (par l'auteur ici présent : lire la critique), Prédictions a aussi ses féroces détracteurs. A commencer par notre trio de choc, Jean-No, le Fouss et Didier, toujours prompts à flinguer du scientologue dès que l'ouverture se présente. Ils remportent le match à coups de 0,5/5 et Nicolas Cage aligne un nouveau film, année après année, dans notre flop (8ème en 2007 avec Ghost Rider, 7ème en 2008 avec Bangkok dangerous).

Et pour clore ce top et remettre la France en tête des votes, un autre trio de plantages sévères : Celle que j'aime, Le Premier cercle et Arthur et la vengeance de Maltazard. Trois genres complètement différents (comédie romantique, polar, film pour enfants) pour trois échecs cataclysmiques. Preuve qu'en matière d'éclectisme, la production hexagonale n'a pas fini de se tarir. Reste plus qu'à nous éviter de nous abîmer les rétines chaque année. Merci pour nous d'avance !

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL DES 10 PLUS MAUVAIS FILMS DE 2009

 

Chaque image est cliquable et renvoie à la fiche du film.
 

 

 
  1 - Cineman

  2 - Humains

  3 - Dragonball Evolution

  4 - Paranormal activity


5 - Blood the last vampire

 


6 - Lady blood

7 - Prédictions

  8 - Celle que j'aime

  9 - Le Premier cercle

10 - Arthur 2 

 

 

Patrick Antona

Voir la photo 1- Cineman  

Le cinéma français a son Ed Wood, enfin !

Voir la photo 2- Banlieue 13: Ultimatum

Pomper L'Arbalète de Sergio Gobbi avec plus de moyen et être encore plus foireux que l'original, alors là bravo.

Voir la photo 3- 2012

Emmerich s'est encore bien foutu de notre gueule, mais cette fois cela se voit.

4- Dragon Ball: Evolution / Blood: The Last Vampire

Massacrer de manière aussi consciencieuse de pauvres petits mangas qui n'en demandaient pas tant doit nécessiter une tournure d'esprit bien tordue ma foi ...

5- [Rec.]²

Comment ruiner tout le potentiel d'un premier film et accoucher d'un film digne de la série des « Démons » de Lamberto Bava. Et encore, Lamberto est bien plus sympathique et humble.

6- Paranormal Activity

« Le film qui a fait perdre le sommeil à Spielberg ! » Ah bon ? Ce n'était pas cette horreur d'Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal ?

7- Mics-macs à Tire-Larigot

Quand un réalisateur n'a plus rien à raconter et ressort ses vieux trucs de forain comme si c'était novateur, on est plus proche de Garcimore que de la magie de Méliès.

8- Transformers 2

Michael Bay a une manière de creuser le sillon de la débilité hollywoodienne qui peut forcer le respect mais le problème, c'est que c'est visuellement très moche. Et là c'est carton rouge.

9- Solomon Kane

Robert E. Howard doit (encore) se retourner dans sa tombe, lui qui écrivaient des récits trépidants et furieux, et qui se retrouvent adapter en sitcom lénifiant mou du genou.

10- Public Enemies

Tous les grands réalisateurs se plantent au moins une fois dans les grandes largeurs, cette année c'était pour Michael Mann. Bon sang, je commence à trembler pour Christopher Nolan maintenant.

 

Stéphane Argentin

Voir la photo 1- Cinéman

« Un sacré bordel ». Le mot est lâché à la toute fin par Pierre Richard en personne. Cinéman ne mérite même pas qu'on l'appelle un « film » tant il constitue une insulte au Septième Art.


Voir la photo 2- Humains

Humains ou le chainon manquant dans l'histoire du Septième Art entre le nanar et le néant cinématographique.


Voir la photo 3- Unborn

Unborn ou le film d'horreur qui n'aurait jamais dû voir le jour.


4- Blood : The Last vampire

Quitte à utiliser 90 minutes de son temps, autant se regarder deux fois de suite la version animée plutôt que cette adaptation live indigente.

5- Celle que j'aime

Je l'aime, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie... pas du tout !

6- L'An 1 : Des débuts difficiles

Si l'humour grivois de la Team Apatow fonctionne plutôt bien à notre époque, le résultat s'avère catastrophique dans cette relecture de l'antiquité. Le pire est de retrouver Harold Ramis aux commandes d'une telle ineptie.

7- Millénium

Seven made in Scandinavie : froid et neurasthénique.

8- Le Premier cercle

« Vouloir en sortir » : jamais une affiche n'avait aussi bien résumé le désir du spectateur. 

9- Safari

Dans la savane, personne ne vous entendra bailler d'ennui.

10- Ultimate game

Matrix pour les nuls.

 

Lucile Bellan

 

Voir la photo 1- Cinéma

Quand un écrivain passable nous vomit son amour déplacé du cinéma... c'est à avoir honte d'être cinéphile. Nan, c'est plutôt à avoir honte d'être dans la salle...

Voir la photo 2- Twilight 1

Des vampires sans sexe ? (qui ne font pas de sexe, hein... et pas qui n'ont pas de sexe, ça, c'est dégoûtant) Une aberration niaise qui pourrait être joyeusement kitsch, vu le niveau de jeu des acteurs, si elle n'était pas aussi chiante.

 Voir la photo 3- Micmacs à Tire-larigot

Cette galerie de portraits grossiers nous offre une intrigue aussi longue que prévisible. Mais la photo est belle... comme d'habitude.

4- La Dernière maison sur la gauche

Faire d'une œuvre aussi culte qu'irrévérencieuse un survival commercial et puritain. Clap, clap clap... Bravo les gars...

5- Jennifer's Body

Du très mauvais Diablo Cody (qui est peut-être juste très mauvaise en fait), et du très mauvais Megan Fox... et y'a même pas de full frontal !

6- The Children

Les enfants tueurs les moins charismatiques du cinéma (et pourtant il y avait de la marge).

7- L'abominable vérité

On retiendra pour l'anecdote les joues bouffies de Gerard Butler et les extensions de cheveux de Katherine Heigl,,. le reste est juste honteux.

8- Marley et moi

Ce film a au moins le mérite d'avoir inspiré à des petits malins une des meilleurs blagues de l'année : des tags « the dog dies » sur les affiches aux USA.

9- Unborn

Une possession étrange, un jumeau maléfique, des manipulations nazies, une fausse Megan Fox... hum... c'est pas un peu beaucoup pour un seul mauvais film ?

10- Les insurgés

Long... trop long... et trop de faux accents pseudo-russes aussi.

  

Flavien Bellevue

 

Voir la photo 1- Lady Blood

Sûrement la suite la plus inutile du cinéma de genre français. Le résultat est digne d'un téléfilm sans saveurs.

Voir la photo 2- Humains

Quand des cinéastes perdent le contrôle de leur film de genre sans budget, le résultat est souvent catastrophique. C'est ici le cas mais il évite de peu l'aspect téléfilm.

Voir la photo 3- Cineman

La déception de l'année car il y avait un super concept exploitable qui part en sucette à cause d'un scénario de trente pages et d'une série de gags lourdingues.

4- Dragonball Evolution

C'est bizarre avant de rentrer dans la salle, on était à peu près sûr que ça ne marcherait pas. Chow Yun fat a eu du flair après avoir quitté précipitamment le plateau du film Les 3 royaumes...

5- Paranormal Activity

Le buzz surprise de l'année s'avère être un film d'épouvante qui fonctionne une bonne demi-heure car il ennuit par la suite à suggérer la même chose. Des portes qui claquent et des draps qui se soulèvent ne font pas tout.

6- Wendy & Lucy

Malgré la présence de Michelle Williams, ce film sur l'errance devient vite ennuyeux car il ne se passe rien.

7- Scar 3D

Les films d'horreur en 3D ont fait leur apparitions dans nos salles cette année et le bonnet d'âne revient à ce Scar qui évite par tous les moyens de « jouer » avec la 3D contrairement à Meurtres à la Saint-Valentin 3D plus réussi.

8- Safari

Partir avec Kad et sa bande en safari aurait pu être drôle mais non. Seul le rôle d'Omar Sy se dégage avec, à la fin, un effet de mise en scène en hommage à Ocean's Eleven.

9- Coco

Le sketch de Gad Elmaleh sur le personnage est hilarant mais le film l'ait beaucoup moins. C'est finalement la mère du personnage qui est souvent plus drôle.

 

10- Arthur et la revanche de Maltazard

Pourtant les animations du film sont plus complexes et performantes, la suite des aventures d'Arthur ne valent pas le premier opus bien plus intéressant du point de vue du scénario.

 

Thomas Douineau

 

Voir la photo 1- Cinéman

Voir la photo 2- Transformers 2

Voir la photo 3- Le code a changé

4- Cyprien

5- Ultimate Game

6-RTT

7-Humains

... et tous les films nuls pas vus parce que c'est couru d'avance qu'ils sont nuls ; la vie est trop courte ! (et j'ai préféré découvrir tranquillement Breaking Bad, la bombe télé US de l'année ! Pour info, toute la saison 1 est en téléchargement sur iTunes ou Amazon pour 14$) 

   

Ilan Ferry

 

Voir la photo 1- Lady Blood

L'uber nanar dans toute sa splendeur : mal filmé, mal joué, mal monté... Lady Blood ressemble à une version ultra Z de Hidden filmée comme un épisode de Plus belle la vie !

Voir la photo 2- Cinéman

« Toi t'as de la chance que j'ai déjà chié ! » soit à peu de choses près ce que j'ai envie de dire à Yann Moix !

Voir la photo 3- Humains

Juste pour le plaisir de voir Sara Forestier se faire pécho... pardon pêcher !

4- 17ans encore / LOL

Jeunesse= détresse !

5- Le 1er cercle

Le clan des neurasthéniques !

6- Dragonball

Tellement mauvais que les mots me manquent !

7- Saw VI

En attendant le septième saw !

8- Paranormal activity

Ou comment provoquer l'indifférence totale voire la crise de narcolepsie générale avec un caméscope et deux « acteurs » !

9- Blood, the last vampire

Un nanar rigolo qui brasse du vent avec des scènes d'action estampillées PS3 et des démons ultra Z ressemblant à Passe-Partout !

10- 12 rounds

Renny Harlin + John Cena = un remake d'une Journée en enfer à la sauce bovine. Bon appétit !

 

 Julien Foussereau

 

Voir la photo 1- Cinéman

Signe qui ne trompe pas : B.H.L. a adoré Cinéman. Venant de la part du responsable de la purge ultime que constitue Le Jour et la nuit, on peut le voir comme une passation de pouvoir dans le navet. C'est beau.

Voir la photo 2- Humains

La Suisse, l'autre pays du Neandertal...

Voir la photo 3- Prédictions

Effectivement, Alex Proyas sait bien torcher son affaire quand ça "catastrophise". Mais ce n'est pas suffisant pour oublier le fond absolument gerbant (et scientologue ?) de cette sombre merde. Direction la poubelle.

4- De l'autre côté du lit

Une guerre des sexes affligeante et miteuse dans un cadre tellement dégueu que l'on se demande si Valérie Damidot n'a pas vomi sur l'écran. Passons sur le scénar' suranné et l'humour de beauf friqué et réclamons ensemble : "Sophie, ça suffit maintenant ! Tu t'inscris à un cours d'art dramatique !"

5- Dragonball

Pour le « coprocinéphage » déviant en fringale, Dragonball semble contenir le nécessaire requis pour se poiler devant cette bousasse friquée. Las ! On guette, fébrile, la réplique couillonne ou l'effet spécial qui fout tout par terre qui ne vient jamais. Où es-tu, nanarde force quand on t'implore ?

6- LOL

Plus que la consternation, LOL donne envie de sortir la tondeuse afin de raser les tignasses de ces clones de Nicolas Sirkis subissant la dure loi du 16ème pour mieux les enfermer dans une cave avec un dictionnaire et du vrai rock. LOL, portrait juste et réaliste ? Les ados au bûcher alors...

7- 12 Rounds

Renny Harlin en est rendu à pomper Die Hard With a Vengeance avec les ronds des hydrocéphales à fond dans le catch. Tout ça pour mettre en vedette un mongoloïde pas foutu de jouer ! Ça peut plaire à certains toutefois...

8- Les Cavaliers de l'Apocalypse

Horsemen réussit le pari de faire un sous-Se7en encore plus crétin que le premier Saw. On excusera le cabotinage no limit de Zhang Ziyi. On sera moins clément avec ces séquences goreuses complaisantes et la conclusion lamentable en mode  "Les parents, ça sert à rien !".

9 - Jennifer's body

C'est bon, les aveugles ? Vous avez percuté que Diablo Cody n'est qu'une fumiste de première bourre ? Sous les one-liners merdiques et l'absence d'alchimie totale entre les actrices, ne reste que du vide plein de morgue. Du Diablo Cody, quoi !

10 - Blood, the last vampire

Le démon ressemblant à un étron avec des ailes et animé n'importe comment m'a fait hurler de rire. Quant au sérieux de ce nanar, il m'a plongé plusieurs fois dans un coma léthargique. Faut dire que le montage au hachoir ne facilite pas les choses.

Hors Compétition :

- Obsessed

Obsessed, c'est le déjà bien craignos Liaison Fatale sans lapin angora-vapeur ni TOUCHE-QUEQUETTE. En même temps, on comprend Idris Elba parce que, maqué à Beyoncé en mégère castratrice et dealeuse de tatanes, on n'aurait plus envie de grand-chose

- Street Fighter : The Legend of Chun-Li

Cette daube serait insignifiante s'il n'y avait cette prestation hallucinante de Chris Klein. Mauvais comme un cochon, en totale roue libre, Klein m'a offert des moments inoubliables de rigolade.

 

Sandy Gillet

 

Voir la photo 1- The Girlfriend Experience

Alors là va falloir m'expliquer l'intérêt de ce truc. Autant se taper un bon porno (même un mauvais d'ailleurs) avec du Sasha Grey dedans !

Voir la photo 2- Humains

Hey attention derrière toi un homme de Cro-Magnon !

Voir la photo 3- Visage

LE calvaire (avec Soudain le vide du sieur Noé) du Festival de Cannes 2009

4- Ne te retourne pas

Un film dévoué au Dieu morphing. Aussi ringard et daté que le dudit procédé !

4- Une arnaque presque parfaite

Le réalisateur de Brick nous revient dans un film bâtard, mi thriller, mi romance mais surtout raté et sans intérêt.

5- Arthur et la vengeance de Maltazard

On ne peut affirmer sous peine de mauvaise foi que ce second opus ne trouvera pas grâce aux yeux des enfants... Mais au-delà de 10 ans passez votre chemin...

6- Celle que j'aime

Elie Chouraqui se perd dans les petites culottes de Barbara Schulz et s'inspire pour sa direction d'acteurs de César et Rosalie. Mais qu'il foute la paix à Sautet b****.

7- Diamant 13

On reste béat d'admiration !

8- Transformers 2

Un bon Max Pécas avec des boîtes de conserve dedans (© Fakir !)

9- X-Men Origins

Un film d'une laideur sans nom et d'une rare indigence narrative

10- Synecdoche, New York

LE calvaire du Festival de Cannes 2008

 

Vincent Julé

Voir la photo 1- Cinéman

Un bras d'honneur !

Voir la photo 2- Dragon Ball Evolution

Kamehamehaaarrrrrghhhh !

Voir la photo 3- No Pasaran

No Cinéma !

4- Humains

RRRrrrr !

5- Blood : the last vampire

Parfait complément au double programme suicidaire Dragon Ball Evolution et Street Fighter : The Legend of Chun-Li.

6- Sept vies

Manque de bol, on n'en a qu'une...

7- Miss Mars

Deux pauvres mecs pas drôles écrivent, réalisent et interprètent un film. Pourquoi pas. D'autres inconscients décident de le sortir, et là, attention les dégâts !

8- Scar 3D

Bouh ! Même pas peur... en 3D !

9- X-Men Origins : Wolverine

Un mauvais épisode de Smallville... avec Ryan Reynolds en guest star !

10- Micmacs à tire-larigot

Le pire de Jean-Pierre Jeunet, Dany Boon, Julie Ferrier... mais aussi de Christophe Barratier et Albert Dupontel !

 

Thomas Messias

 

Voir la photo 1- Cinéman
J'avoue, j'y ai cru pendant les cinq premières minutes. Ensuite j'ai vomi.

Voir la photo 2- Humains
« On a essayé de me pêcher ». Hilarant.

Voir la photo 3- Dragonball évolution
Quand on ne s'intéresse pas à un manga (désolé) mais qu'on est scandalisé par son adaptation, c'est qu'il y a un léger problème. Même pas drôle.

4- Dance movie
Offrons une vasectomie collective aux frères Wayans et aux maris de leurs soeurs : ils sont en train de faire des petits, encore moins doués qu'eux.

5- Celle que j'aime
Barbara Schulz est tout le temps à poil. Malheureusement il y a un film autour.

6- Un homme et son chien
Pauvre Bébel. Pauvres de nous. Le film gênant de l'année.

7- Le premier cercle
Gaspard Ulliel serre la mâchoire, Jean Reno ne joue même plus, et Laurent Tuel confirme qu'il est encore plus mavais dans ce genre-ci que dans les autres.

8- Coeur d'encre
Y en a marre de ces foutaises destinées à des ados qui gobent tout ce qui ressemble à de l'heroic-fantasy. Non mais franchement.

9- Saw 6
Chaque épisode ressemble de plus en plus à un simple best of des épisodes précédents, ressassant sans arrêt les mêmes évènements. Même plus drôle.

10- Meilleures ennemies
 De quoi dissuader tout être humain ayant plus de 10 de Q.I. de se marier un jour. L'hystérie à l'état pur.

 

Jean-Noël Nicolau

 

Voir la photo 1- Nuit de chien

Un nanar psychotronique qui dissimule sa prétention derrière une forme héritée du théâtre expérimental. Cela se voudrait vachement profond et artistique, plein d'ironie, c'est juste nul (mais drôle).

Voir la photo 2- Vendredi 13

Mi-consternante, mi-hilarante, une aberration filmique dont on se demande continuellement si elle est volontairement comique ou non. Le plus mauvais film de la série et l'un des plus mauvais films d'horreur du 7e art. A voir pour le croire !

Voir la photo 3- RTT

Plutôt que de faire n'importe quoi, on ferait mieux d'établir des lois contre ce genre de films ! Prenez vos RTT et fuyez loin des salles de cinéma !

4- Ah ! la libido

Ah ! la libido ? Ah ! le nanar, oui !

5- Paranormal activity

e pas avoir de moyens, c'est une chose, mais ne pas avoir d'idées, c'est bien le pire défaut de ce Paranormal activity qui promet énormément pour ne rien offrir du tout au final. Enorme gâchis !

6- Inland

Un caillou, 10 moutons. Deux cailloux, 15 moutons. "Arrête, c'est un paysage mental !" Oui, et on a largement le temps de compter les moutons... et les cailloux. Un joli film de photographe, cependant...

7- Prédictions

La forme est irréprochable, le fond flirte avec le nanar, voire l'immonde lorsque les scientologues débarquent avec leurs gros sabots.

8- Humains

Série Z power !

9- De l'autre côté du lit

Une comédie ringarde et sexiste accompagnée par deux des acteurs français les plus insupportables. Dur.

 

Laurent Pécha

 

Voir la photo 1- Cineman

Une gigantesque insulte à tous les amoureux du cinéma.

Voir la photo 2- Paranormal activity

L'arnaque filmique absolue. Tout ce que le cinéma ne devrait jamais être est dans Paranormal activity.

Voir la photo 3- Humains

L'Italie avait Les Rats de Manhattan. On a Humains ! Cocorico ! L'un des deux seuls films de ce top flop qui se revoit toutefois avec plaisir...c'est si bon de rire d'un nanar !

4- Nuit de chien

Schroeter cite comme inspirations Céline, Welles et Aldrich... Quel boute-en-train ce Werner !

5- Dragonball evolution

J'imagine le désarroi des fans du manga. Mais on les rassure : c'est aussi horrible pour les yeux et les oreilles pour les néophytes.

6- Blood the last vampire

A des années lumières de l'animé de Kitakubo. Nul et chiant, Blood, the last vampire ne « vaut » que pour ses quelques séquences hilarantes à l'image d'un monstre en images de synthèse que n'auraient pas renié X-Or ou Spectroman.

7- Arthur et la vengeance de Maltazard

Le pire film de Besson et de loin. Le vide sidéral. Un épisode de transition totalement inutile et laid.

8- Le premier cercle

J'ai trahi mon camp...j'ai voulu en sortir. Pas de bol, je suis resté jusqu'au bout. Un ratage ahurissant.

9- The Children

Je n'aime pas ces enfants là ! Prêt à tout pour choquer et effrayer, les auteurs du film oublient l'essentiel : la cohérence du récit et des réactions des personnages. Insupportable !

10- Unborn

Une affiche magnifique pour un film insupportable de bêtise, de poncifs et d'effets faciles. Quand on pense au nombre d'excellents inédits qui n'ont pas eu le droit à une sortie salles, Unborn fout le bourdon.

 

 

Didier Verdurand

 

1-   Prédictions

Les scientologues et les lapins apprécieront.

2-  Le Bel âge

Comment peut-on encore produire des films qui ne rassembleront pas plus d'une poignée de spectateurs en France et ce, en connaissance de cause tant le scénario est austère, lent et les personnages, antipathiques ? Le mystère reste entier.

3- The Descent 2

Difficile voire impossible de succéder au film le plus flippant des années 2000. Mais de là à faire aussi médiocre... Une suite qui laissera autant de traces que Blair Witch 2.

4-  La Folle histoire d'amour de Simon Eskenazy

Inutile est le premier mot qui vient à l'esprit quand on a vu L'Homme est une femme comme les autres. Soporifique est le second.

5- La Fille la plus heureuse du monde

Un court-métrage aurait fait l'affaire...

6- Mutants

Cliché à mort. De bons maquillages ne font pas un film, que Diable !

7- Mensch

Le dernier plan sur un camion poubelle est en parfaite osmose avec le reste de ce polar sans intérêt.

8- La Journée de la jupe

Bon coup de pub pour star à la dérive, mais on frôle souvent le ridicule.

9- 2012

L'argent se voit à l'écran. La connerie, aussi.

10- Mensonges d'Etat

Ridley Scott a un peu trop tendance à rappeler qu'il est aussi capable du pire.

LIENS SPONSORISES


Bruno Laurent28/12/2009 01:15 par Bruno Laurent

corrigé merci :-) LIRE LA SUITE
tenia28/12/2009 00:51 par tenia

Vu que le sujet n’a pas encore été créé, mais que ça me parait assez gros comme boulette : dans le top 2009 de la rédac, on lit ça : CLASSEMENT GÉNÉRAL DES 10 PLUS [COLOR=Red]MAUVAIS FILMS DE 2009 Faudra penser à corriger. LIRE LA SUITE
Bruno Laurent27/12/2009 23:58 par Bruno Laurent

Moi c’est le Top que j’attends avec impatience Ui. D’ailleurs, on a jusqu’à quand pour envoyer les notres? Histoire de savoir si c’est jouable de caser toutes les dernières sorties de l’année avant.Si tu parles du classement des lecteurs du site (http://www.ecranlarge.com/enquete-top_2009.php ) nous n’avons pas encore fixé de date de [...] LIRE LA SUITE

À ne pas manquer

Newsletter